Mandiana : une fille de 17 ans trouvée morte pendue à Dialakoro

Une fille de 17 ans a été retrouvée morte pendue à vendredi, 21 avril 2017, vers 15heures TU, dans la sous-préfecture de Dialakoro située à 125Km de la Commune Urbaine (CU) de Mandiana, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture où on parle de la suite d’un mariage forcé.
La fille retrouvée pendue s’appelle Maïmouna Traoré, native du district Samori 2 de Dialakoro-centre. Un acte intervenu 20 jours après son mariage à un jeune du même district, qui l’avait épousée comme  2ème femme, selon le sous-préfet de Dialakoro qui nous remonte cette nouvelle rare du genre, à savoir une femme qui se donne volontairement la mort.
Selon le médecin légiste, le corps de la fille présentait des anciennes cicatrices, chose que les forces spécialisées en enquêtes peuvent interpréter.
D’autres témoins proches des parents de la victime, qui ont requis l’anonymat, affirment, que «la jeune fille se serait pendue parce qu’elle aurait été accompagnée de force chez son mari».
Après constat des services spécialisés, le corps de la pendue a été remis à ses parents pour son inhumation.
Pour le moment la piste qui semble être favorable c’est un cas de suicide lié à un mariage forcé, qui va être confirmé ou infirmé dans les prochains jours par la Compagnie de Gendarmerie Départementale de Mandiana, déjà sur les lieux pour des enquêtes approfondies, afin de déterminer les circonstances et les motifs qui ont amené la pauvre Maïmouna Traoré sur ce chemin de non retour.
AGP

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus