Une femme accouche dans un véhicule de transport en commun (embouteillages)

De longues heures d’attente au niveau de certains axes routiers de la guinée, c’est la galère que vivent au quotidien les usagers depuis un certain moment entre Coyah-Kindia . Une situation constatée depuis 22 heures hier à ce moment où nous mettons en ligne cette information.
On assiste à d’énormes bouchons faisant perdre aux usagers beaucoup de temps pour aller soit à Kindia,ou rejoindre la capitale Conakry, ou vaquer simplement à leurs occupations.
«On est obligé de s’arrêter, faute des déviations. Et parfois les longues attentes nous donnent des maux de rein ou des crampes au niveau des jambes», déplore un usager.
Dans le même calvaire, un nouveau-né n’a pas attendu l’hôpital pour pointer le bout de son nez.
Des dames qui se rendaient soit à Kindia ou ailleurs, ont été sollicitées par un homme en ces termes  » Au secours ! une femme est en train d’accoucher dans un véhicule de transport commun ».

Au moment où notre reporter quittait  les lieux,il yavait plus de peur que de mal nous confiait une vieille qui était sur le lieu d’accouchement de circonstance.

Les chauffeurs ne sont pas les seuls à vivre le calvaire mais aussi les piétons qui interpellent l’Etat à prendre des mesures. «C’est difficile de se déplacer sur l’axe Kindia-Conakry. Et le gouvernement doit nous aider. On est à chaque fois malade sur cette distance qui ne fait pas 200 km.
Au pays des grandes annonces, l’on ne peut que demander à quand la fin du calvaire ?

Actuconakry.com /Tel : 622 56 56 67

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus