Affaire 3ème mandat : Alpha Condé répond depuis Paris

En interview avec nos confrères du journal la Libération, le Chef de l’Etat guinéen en visite d’Etat à Paris tente de situer les guinéens sur cette épineuse question de troisième mandat.
Sur la question, Alpha Condé maintient le suspens et à vous de juger
Votre second mandat sera-t-il le dernier ?
Arrêtons avec cette vision dogmatique de savoir si la bonne chose est un, deux ou trois mandats. Ça dépend de chaque pays et de la volonté de son peuple. Nous ne voulons plus que l’Occident nous dicte ce que nous devons faire.
Les pays développés, on ne leur pose pas la question ! Est-ce qu’on pose la question à Singapour par exemple [le Premier ministre est dans son troisième mandat] ? Je n’ai pas à répondre. Ce n’est ni aux journalistes ni aux puissances extérieures de décider.
Pour le moment, j’ai un programme de développement et je me bats pour l’appliquer. Ma préoccupation n’est pas le nombre de mandats. C’est un débat qu’on nous a imposé. Marx a dit que l’humanité ne se pose jamais que des problèmes qu’elle est capable de résoudre. Le mien, c’est comment changer les conditions de vie des Guinéens, et avant tout des jeunes.

Avec la Libération.fr

A découvrir aussi 

http://actuconakry.com/2017/04/13/affaire-diner-de-thierno-monenembo-a-paris-les-petits-hommes-ne-pourront-jamais-grandir-tribune/

1 commentaire
  1. Mamadou Bobo sow dit

    Comment le 3em mandat du professeur serait-il possible étant donné qu’il n’ora pas le droit de se présenté.je me demende pourquoi nous les guinéens ns aimons animé des faux débat et laisser l’essentiel !

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus