Lancement officiel de la deuxième édition de l’emprunt obligataire à moyen terme

Tout comme en 2015, le Gouvernement Guinéen a lancé une levée de dette auprès des institutions financières de la place. L’Etat Guinéen vient en effet de placer des obligations d’une maturité de 3 ans sur le marché intérieur, pour un montant de 500 milliards de francs guinéens.
Placée sous la présidence de Madame la Ministre de l’Economie et des Finances ce Mercredi 05 Avril 2017, la cérémonie de lancement officiel a connu la présence du Ministre du Budget, du Gouverneur de la Banque Centrale de la République de Guinée et du Secrétaire Général du Ministère des Travaux Publics, ainsi que les professionnels du secteur financier et les cadres de l’administration économique.
Cet appel à l’épargne publique permettra à la Guinée de faire face à la dégradation des voiries urbaines et certains axes routiers importants et, économiquement, de verrouiller sur 3 ans un coût de financement avantageux pour l’Etat Guinéen avec un coupon fixe de 12.5% net.
Lors de son allocution, la Ministre de l’Economie et des Finances a indiqué qu’il s’agit là d’un nouvel instrument de financement à maturité plus longue que les Bons du Trésor. « Cela ouvre ainsi une nouvelle ère de diversification des instruments de financement et jette les bases d’un spectre plus large de stratégies d’endettement public à moyen terme » a -t-elle souligné.
« Cette stratégie sera poursuivie et consolidée avec l’assistance technique de nos partenaires, principalement le Fonds Monétaire International et le Trésor américain. Elle vise à élargir le marché financier intérieur en introduisant, aux côtés des instruments traditionnellement utilisés sur le plan intérieur, aux nouveaux types d’emprunts tels que les emprunts obligataires à moyen terme, les obligations du Trésor à moyen et long termes ; ainsi qu’en utilisant de plus en plus les canaux de coopération financière avec les pays émergents » a-t-elle poursuivi.
Le succès de cette opération, menée par une syndication de banque regroupant la BPMG, SGBG, Orabank et Ecobank et la BICIGUI, comme tête de file, témoigne de la confiance des investisseurs institutionnels et privés dans l’Etat Guinéen et de sa stratégie d’endettement local.
Le Gouverneur de la BCRG a quant à lui assuré que cet emprunt, garanti par l’Etat, est éligible à son guichet de refinancement. Ce qui rassure les Investisseurs Institutionnels.
Le Gouvernement, par la voix du Secrétaire Général des TP, représentant la Ministre des TP, a tenu à remercier l’ensemble des cadres de l’administration économique, la Dette et le Trésor, et ceux de la BCRG pour la préparation minutieuse et aboutie de cette émission.
Le Service de Communication 
Ministère de l’Économie et des Finances, République de Guinée

A lire aussi sur ce lien ci-dessous dans la même rubrique 

http://actuconakry.com/2017/04/06/guinee-mobilisation-des-recettes-le-bilan-a-mi-parcours/

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus