Massacres du 28 Septembre 2009 :Le point de la mission d’une délégation de la CPI dans nos murs !

Depuis les événements douloureux du 28 Septembre 2009,c’est la 14 ème visite des délégués de la Cour Pénale Internationale en guinée.
Aux dires de Mr Franco Matillana, analyste Adjoint chargé des situations à la Cour pénale Internationale, «A ce stade, le dossier se trouve dans les mains des magistrats guinéens, nous sommes venus pour discuter avec les autorités guinéennes, les autorités politiques notamment le pool des juges chargés de l’instruction, donc, ce qu’on peut faire c’est accompagner les autorités guinéennes à mener une enquête judiciaire qui est entièrement nationale.»
A la question de savoir si la CPI a demandé la mise à disposition des hautes personnalités citées dans ce dossier et qui occupent des hautes fonctions ?
Le délégué de la Cour Pénale Internationale est clair, »la CPI accompagne une procédure entièrement nationale qui réponde à l’obligation première de la guinée de poursuivre et de juger des responsables des crimes de compétences .donc  la CPI n’est pas là pour donner des leçons ou donner des ordres.
C’est un dossier qui reste entièrement dans les mains des guinéens, on accompagne les autorités judiciaires»
Pour l’heure,le bilan à mi-parcours sur cette phase d’instruction est satisfaisant selon le chargé des situations de la Cour Pénale Internationale.
Affaire à suivre!

Actuconakry.com

A lire aussi précision du ministre Cheick Sacko

http://actuconakry.com/2017/03/31/massacres-du-28-septembre-2009-la-precision-importante-du-ministre-de-la-justicecheick-sacko/

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus