Tribunal militaire : En attendant le verdict, de lourdes peines sont à l’agenda…

Suite aux tirs d’armes légères qui ont été entendus la nuit du 19 janvier 2017 au camp Alpha Yaya Diallo, des militaires sont accusés de trouble à l’ordre public, révolte, détention illégale d’armes de guerre….
A l’issue de l’audience ,le Lieutenant Sâa Norbert Léno, substitut du procureur, a requis cinq ans de prison ferme et une amende de 800.000 francs guinéens, contre chacun des trois accusés présents et contre le quatrième en fuite qui n’est autre que  l’adjudant-chef Ibrahima Sory Camara, il a requis la peine de 10 ans d’emprisonnement.
Les peines lourdes de 5 ans sont prononcées contre les adjudants-chefs Oumar Condé, Ibrahima Sylla , Amara Kalaban assorti d’un paiement d’une amande de 800.000 francs guinéens.
Et 10 ans de prison contre Ibrahima Sory Camara en fuite.
A noter que les débats vont se poursuivre et le verdict serait attendu ce mardi 7 mars 2017.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus