Attention : L’artiste Elie Kamano n’est pas encore LIBRE de tout mouvement ( Source)

Le Ministère de la Justice informe l’opinion nationale et internationale, que l’Artiste Elie Kamano interpelé, dimanche, le 19 février 2017 a été déféré ce lundi, 20 février devant le Tribunal de première Instance de Mafanco où il a été présenté à un juge d’instruction, qui l’a inculpé de provocation à un attroupement illégal conformément à l’article 632 du code pénal. Il a été mis en liberté sous contrôle judiciaire et reparti avec son avocat.
Fait à Conakry le 20 février 2017

Ministère de la Justice

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus