Insécurité ou attaque ciblée ? Quand JONAS MUKAMBA s’échappe de plus belle à une tentative d’assassinat (Sources)

 

C’est un fait inédit qui amène les autorités à tous les niveaux de prendre des précautions importantes en vue de sécuriser les lieux publics.
Le vendredi, 10 février 2017, c’était l’après-midi, un homme d’une stature de boxe a fait irruption au troisième étage de l’Immeuble Chérif  à Kaloum, lieu où abrite l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP). L’homme en question est armé de deux armes pistolet et une grenade sur l’épaule droite. À en croire nos sources, à la rentrée du couloir qui amène chez le Directeur général, l’inconnu a demandé le vigile qu’il venait rencontrer le Directeur Général de l’ARMP et qu’il était un élément de la gendarmerie nationale, le vigile l’a aussitôt conduit au bureau de l’assistante du Directeur. Entre-temps  M. Jonas fut informé par celle-ci, avec le bon reflexe, le DG de l’ARMP appelle certains éléments de la gendarmérie à venir vite afin de vérifier l’identité du visiteur. Dans laps du temps ceux-ci se présentent et y voient l’inconnu armé  qui s’entête   avec insistance de voir M. Jonas Mukamba Diallo. Pour quel but ?
Et nous apprenons par ces mêmes  sources que le visiteur armé n’est pas militaire.
À rappeler que l’homme en question n’est pas à sa première tentative de  vouloir rencontrer le Directeur Général de l’ARMP, selon les mêmes sources, la dernière en date du mois d’août  2016.
Nous y reviendrons
Moriken Deen pour Actuconakry.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus