Viol sur une chèvre : deux jeunes dont un fils d’un général accusés à Lélouma

Incroyable mais vrai! Dans la soirée du lundi 6 février dernier, ce sont deux jeunes qui ont été arrêtés en flagrant délit dans un buisson entrain de satisfaire leurs libidos sur une chèvre. Cette scène qui est loin d’être une insolite s’est produite vers 17 heures dans les parages du centre-ville de Lélouma, ville située à 60 km à l’Est de Labé, chef-lieu de la Moyenne Guinée.
Souleymane Diallo, le propriétaire de ladite chèvre, interrogée par Mediaguinee, signifie que les incriminés dont l’âge varie entre 15 et 20 ans sont actuellement dans les mains des services de sécurité.
« C’est dans la soirée du lundi vers 17 heures lorsque mes enfants étaient à la recherche d’une de mes chèvres disparues il y a deux jours qu’ils ont surpris ces jeunes dont l’un était en pleine action, il était même à moitié habillé. Parmi eux, un fils d’un général de la préfecture de Lélouma. Actuellement, ils sont tous les deux dans les mains des services de sécurité », dit-il.
Les présumés violeurs de chèvre ont été conduits à la police par une foule en colère, déclare Mamadou Saïdou Diallo de la société civile.
« Exactement, ça s’est produit à Lélouma. Actuellement, cette situation est sur toutes les lèvres. J’étais dans un café avec des amis lorsqu’on a aperçu une foule en colère qui conduisait deux jeunes vers la police. Après avoir reconnu le fils du général, j’ai demandé qu’est-ce qui s’est passé? Ils m’ont dit que les jeunes ont été surpris entrain de violer une chèvre. Comme cette affaire dépasse les compétences de la société civile, nous avons demandé à la police de s’en charger », conclut ce responsable de la société civile.
Aussi faut-il préciser que les incriminés ont reconnu les faits qui leur sont reprochés. Ils ont ensuite demandé pardon, martèle Souleymane Diallo.

Lu sur mediaguinee.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus