Le Président Faure Gnassingbé sur les traces du Groupe EBOMAF au nord du Togo

Le président de la République Togolaise,Faure Gnassingbé , a rendu visite au groupe d’Ebomaf sur le chantier  Kara-Sarakawa –Kantè long de 65 km.
Ce tronçon colonial reliant Kara et le grand nord du Togo est confié au groupe Ebomaf de par son expertise qu’il ne cesse vraisemblablement de prouver dans la sous-région.
Cette visite à  permis au chef de l’Etat de constater de très près les difficultés liées à ce projet, notamment les déplacements des réseaux, la structure de la chaussée, les différentes carrières inspectées par le laboratoire national afin de trouver la meilleur roche, et les problèmes coutumiers.
Devant les populations de la contrée, l’un des notables a confié que « l’ancien président a voulu réaliser cette voie de son vivant, mais par manque d’entreprise fiable, il a du laisser tomber, finalement au regard de ce que nous voyons sur le terrain ,Faure a trouvé la bonne, vraiment c’est très rassurant martèle le notable du Village de Kpéssidè devant les responsables du groupe Ebomaf,la délégation présidentielle et les populations.
Pour  Mahamadou Bonkoungou,le PDG du groupe Ebomaf  « nous sommes à environ 450 km de Lomé la capitale, voir un chef d’Etat traverser une telle distance pour visiter un chantier cela veut dire qu’il tient beaucoup à ce projet. Je dis merci au Chef de l’Etat et le rassure que nous quitterons ce chantier tête Haute d’ici quelques mois».
Sur les 65 km du projet, 45 km de terrassement sont déjà achevés, le grand pont est à 62% des indicateurs importants qui démontrent l’effervescence  et le dynamisme du groupe d’être ici et là en même temps.
Affaire à suivre !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus