Depuis la Turquie, Alpha Condé vole au secours de Yaya Yammeh (Vidéo)

 

En visite d’Etat en Turquie, Alpha Condé a réitéré son amitié à Yahya Jammeh et s’oppose à toute guerre menée contre lui.

« Tout le monde sait que moi j’ai d’excellentes relations avec le président Yahya Jammeh. Il l’a dit dans “Jeune Afrique” qu’il n’a que deux amis en Afrique : le président Mugabe et moi (…)”. ‘J’espère que le moment venu, nous allons discuter avec lui pour qu’on essaye de trouver une solution. Je ne crois pas que l’intervention militaire soit une bonne solution. L’intervention militaire entraîne toujours des morts. J’espère qu’on pourra l’éviter par le dialogue », recommande le président guinéen.

S’exprimant à la télévision turque, le chef de l’Etat guinéen, dit comprendre le comportement du président sortant gambien.

«Le grand problème qu’on a en Afrique, c’est qu’il faut qu’on assure (les gens). Quand quelqu’un perd le pouvoir, il faut qu’on le rassure. C’est-à-dire qu’on ne va pas le poursuivre, poursuivre ses partisans ou sa famille. Tant qu’on ne donne pas de garanties aux chefs d’Etats qui partent, ils ont peur qu’il y ait une chasse aux sorcières », explique Alpha Condé, pour justifier les raisons qui poussent Yaya Jammeh à s’accrocher au pouvoir.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus