Affaire jeunes brûlés vifs à Siguiri : Quelques décisions issues de la réunion de crise à la mairie de la commune

 

Ce matin au siège de la mairie urbaine de Siguiri se tenait une réunion de crise pour dit-on prendre des dispositions pour la reprise dans la circulation des taxi-motos.

Ce sont ; le commandant de la gendarmerie judiciaire, Moussa Traoré, le commandant de l’escadron mobile ,le juge de paix Mr  ,Abdoulaye Conté ,le maire de la commune Sékou Magassouba ,les représentants de l’union mandingue, la société civile préfectorale ,les représentants des chasseurs ,les syndicats et représentants des conducteurs de taxi-moto etc. qui étaient en réunion ce matin au siège de la commune urbaine pour statuer sur les conditions de la reprise de  la circulation des moto-taxi   dans la ville de Siguiri.

Entre autres mesures prises ce matin

  • La reprise des taxi-moto est programmée pour ce mardi 20 Décembre 2016
  • Trois cahiers de charges seront ouverts dont un cahier de charge pour la commune, un autre pour la police, et un cahier de charge pour les syndicats de taxi-moto
  • Toutes les moto faisant le taxi seront désormais en couleur Jaune
  • Des nouvelles plaques seront installées sur chaque moto faisant le taxi
  • Identification en famille ou chez le tuteur de chaque conducteur de taxi moto

A rappeler que ces décisions font suite à la barbarie opérée ce  12 décembre sur deux(2) jeunes de la cité lisible sur ce lien

http://actuconakry.com/2016/12/12/guinee-insecurite-des-bandits-brules-vifs-a-siguiri-images-exclusives-mais-sensibles/

Affaire à suivre .. !

Moussa Condé ,Correspondant préfectoral

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus