Pourquoi l’opposition veut reprendre les manifestations à Conakry… ?

 

Réunis au QG de l’UFDG ce mercredi, les opposants au régime d’Alpha Condé s’étonnent de la modification du point 2 des accords obtenus du 12 octobre 2016.

L’opposition accuse le gouvernement d’avoir déposé un projet de loi sur le code électoral qui viole les accords politiques du 12 octobre et précisément le point 2 qui stipule que la désignation des chefs de quartiers et de districts se ferait désormais au prorata des résultats des élections communales.

Hors le projet de loi déposé à l’assemblée nationale ne corrobore pas avec la règle de jeu obtenu s’exclame un autre opposant.

Il précise que le Gouvernement veut faire voter un texte qui prévoit que les chefs de quartiers et de districts soient nommés par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

Sur ce, l’opposition signataire des accords du 12 octobre 2016 entend reprendre les rues et bretelles de Conakry si et seulement si le respect des dits accords est écarté au profit du jeu politicien de la majorité présidentielle

Affaire à suivre  

Actuconakry.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus