La Guinée peut-elle se retirer de la Cour pénale internationale ?, la réponse avec le ministre de la justice

 

Venu devant les députés défendre le budget annuel 2017 du département de la justice qu’il dirige depuis le 20 janvier 2014,le ministre Cheick Sacko n’est pas passé par mille chemins pour éclairer la lanterne du peuple de Guinée sur la position du pays dans la cour pénale internationale( CPI).

Pour Cheick Sacko, la guinée est et demeure dans la Cour pénale Internationale parce qu’elle adopte la position de l’Union Africaine

Par ailleurs si notre pays la Guinée quitte la CPI, elle ne pourra pas juger les crimes commis le 28 septembre 2009 au stade de Conakry et cette cour est très associée aux enquêtes de cette affaire, a conclu le sorcier noir au barreau de Montpellier sur la question devant les élus du peuple.

Sylla pour Actuconakry.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus