Le RPG Arc-en-ciel a d’autres préoccupations que de parler d’un troisième mandat (Cellule de communication)

 

 

Depuis quelques jours nous assistons à une forte agitation sur les réseaux sociaux et dans les radios privées autour de la déclaration enthousiaste du Directeur général de la police. On soutient alors que ces propos sont l’expression des intentions inavouées du chef de l’Etat. Chacun dans son analyse et dans son interprétation se livre à une intoxication à dessein de l’opinion nationale et internationale. Les propos tenus par Bangaly Kourouma dans le sud du pays  ne sont que de lui, et n’engagent que lui car, ils ne sont ni ceux d’un militant, ni ceux d’un sympathisant encore moins d’un haut cadre du RPG-arc-en-ciel. Cette question de troisième mandat n’est pas d’actualité au RPG Arc en ciel. Le parti présidentiel a aujourd’hui d’autres priorités auxquelles il accorde toute son attention.
Le Professeur Alpha CONDE a passé plus de quarante années de combat politique pour l’instauration d’une véritable démocratie dans le pays. Par le suffrage universel il est arrivé au pouvoir en 2010 et, en 2015 le peuple de Guinée l’a plébiscité une seconde fois. La grande offensive diplomatique lancée par lui vise avant tout le rétablissement de l’équilibre macroéconomique pour une émergence effective de notre pays. Au delà, le pays s’achemine vers les élections communales qui sont pour le parti présidentiel un autre défi à relever. Le dialogue social et politique pour une Guinée unie est également l’un des soucis du chef de l’Etat. Il est important de rappeler toujours qu’il y a des priorités aujourd’hui qui interpellent tous ceux qui sont soucieux du devenir de notre nation. Offrir une formation qualifiante aux jeunes pour leur permettre de trouver  des emplois décents et faire en sorte que le développement économique et social soit une réalité. C’est cela la préoccupation de notre parti et du chef de l’Etat le Professeur Alpha CONDE qui veut donner à sa deuxième mandature son véritable sens.
Donc ceux qui s’agitent pour la question d’un troisième mandat, ne sont que des prosélytes politiques. Ils sont aussi agités et enthousiasmés comme pour dire que la vie de notre nation se limite à des échos de tam-tam et de balafon. Le débat aujourd’hui doit se focaliser sur les prochaines élections, le dialogue social et politique inclusif. Jamais il n’est à l’idée du Pr. Alpha CONDE de parler d’un troisième mandat. Il connait le droit, ceux qui l’ignorent maintenant se livrent naïvement à des spéculations absurdes. Celui qui a tenu ces propos n’a jamais dit qu’il l’a fait au nom du chef de l’Etat ou du parti. C’est de son propre chef qu’il a fait une telle déclaration, il en est le seul responsable.

Vouloir alors prêter ses intentions au parti au pouvoir ou au Président de la république relève d’une mauvaise foi. Il serait préférable et plus intelligent d’attendre 2020 pour se livrer à une telle désinformation.

 Sidiki TOURE
  Directeur de la Cellule de Communication du RPG -Arc-en-ciel

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus