Conakry : l’ouverture du forum international sur la mobilisation et l’utilisation efficace des ressources intérieures

 

Utiliser de façon efficace et rationnelle des ressources intérieures en faveur d’un développement inclusif. Tel est la visée des panélistes qui ont ouvert ce jeudi 10 novembre 2016, un cadre d’échange et de partage d’expériences, qui sera question de débattre sur la stratégie, réformes et des actions à mettre en œuvre dans le but de relever le double défi de la mobilisation des ressources intérieures. 

 Sur le présidium d’échanges, quatre personnes ont donné le coup d’envoi : le modérateur M. Carlos Lopez (Ancien Secrétaire Exécutif de la communauté économique pour l’Afrique), le ministre guinéen du Budget, Mohamed Lamine Doumbouya, M. Idrissa Thiam (Ministre conseiller à la présidence) et M. Albert Zeufack (chef Economiste Région Afrique  Banque mondiale.) 

En ouvrant ce panel, l’honneur est revenu au modérateur Carlos Lopez de plancher sur l’ensemble des orientations de ce présent forum avant de donner la parole au ministre du Budget qui est coorganisateur de cet événement,  Mohamed Lamine Doumbouya. Et ce dernier précise :

« L’idée est de nous permettre de comprendre de façon globale le contexte dans lequel s’inscrit notre économie, afin de pouvoir apporter les contributions. Et éventuellement les solutions qui s’imposent et qui nous permettent d’avancer vers une économie plus résiliant… 

La conjoncture actuelle est favorable à l’économie guinéenne, tout simplement avec les différentes réformes qui ont été mises en place. Nous avons pu déduire drastiquement les ratios d’endettement avec l’initiative PPTE acquise en 2012. 

Nous avons pu stabiliser le cadre macroéconomique budgétaire, la matrise du déficit, l’inflation et la stabilisation du franc guinéen.  Nous avons réalisé des réformes majeures portant sur l’adoption de la loi organique relative aux lois des finances, portant sur le règlement général de la comptabilité publique et portant aussi sur la loi relative  à la gouvernance des établissements publics. 

Nous continuerons d’améliorer la coordination, notamment à travailler sur l’introduction du compte  unique du trésor et en renforçant le fonctionnement de nos différentes régies. Nous comptons enregistrer au titre de l’année 2016 un niveau de croissance de 5.2%. Ce qui est bon pour une économie qui sort de deux années de crise de la maladie à virus Ebola. 

Ceci dit que nos efforts doivent continuer à travers le renforcement  de nos capacités, le renforcement de nos régies et l’amélioration de la gouvernance au niveau du budget… »

Sur le plan international, le ministre guinéen du budget a misé sur la nouvelle réorientation de l’économie mondiale, qui s’explique à travers la baisse des matières premières. Il a aussi cité en exemple, l’initiative prise par les pays de l’OPEP…

Ce forum poursuivra du 11 au 12 novembre 2016, dont les résultats attendus visent à obtenir un diagnostic du cadre institutionnel, de la mobilisation des ressources intérieures. En long, il s’agira aussi d’analyser la politique budgétaire de la Guinée relative aux meilleures pratiques au niveau de la sous-région. Et enfin, il sera question de définir un plan d’action qui déclinera les mesures et réformes dans le but de préconiser à court et moyen terme pour relever les défis identifiés.

Moussa Diabaté pour Actuconakry.com /Tel : 624 34 62 64

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus