Conakry : le procès du présumé voleur des Hôtels, Kémoko Camara, ouvert mercredi au TPI de Kaloum

 

Le procès du présumé pickpocket, Kémoko Camara s’est ouvert, mercredi, 26 octobre 2016, aux alentours de 13heures TU, au Tribunal de Première Instance (TPI) de Kaloum à Conakry, a suivi l’AGP.

L’accusé, Kémoko Camara (33 ans), se disant marié et père de deux enfants, domicilié à Kagbélén dans la préfecture de Dubréka, est poursuivi pour soustraction frauduleuse d’objets au préjudice de Alpha Kabinet Doumbouya. Des faits qui sont condamnés par les dispositions des Articles 414 et 425 du Code de Procédure Pénale de la République de Guinée.

A rappeler, que l’accusé a soustrait ces objets, mercredi, 12 octobre 2016, dans un réceptif hôtelier dans la commune Dixinn à Conakry, à l’occasion d’un séminaire parlementaire.

Animateur de profession dans une boîte de nuit à Dubréka, Kémoko Camara a reconnu, dès l’entame de ses propos, les faits mis à sa charge. C’est ainsi qu’il a expliqué à la barre, que c’est son ami Fodé Soumah, animateur aussi de son état, qui l’aurait invité dans cet Hôtel afin de l’aider à accomplir certains travaux.

Fodé Soumah étant absent de l’hôtel, Kémoko Camara s’est fait passer pour un journaliste en vue d’accéder à la salle où devait se tenir le séminaire parlementaire, dont l’ouverture a été présidée par le président de l’Assemblée Nationale de la République de Guinée, l’honorable Claude Kory Kondiano.

A noter, que c’était pendant la pause café que le prévenu a profité pour soustraire un sac contenant, entre autres, un trousseau de clefs (Bureaux, domicile et véhicule), une somme de 500 mille francs guinéens, des clés USB et un ordinateur de marque DELL étiqueté bien de l’Etat, dans lequel se trouvent stockées des bases de données de l’Agence Guinéenne de Presse (AGP), que le présumé voleur a vendu à 800 mille francs guinéens à un inconnu.

A la question du Ministère public de savoir comment le sac vide s’est retrouvé dans un autre  Hôtel à Conakry, où une opération de ce genre a été effectuée, l’accusé répond : «moi j’ai jeté le sac vers la Transversale T5».

Au Ministère public de conclure : «vous êtes un habitué des faits et vous maîtrisez le fonctionnement des hôtels».

Après avoir expliqué les circonstances dans lesquelles il a perdu son sac, la victime Alpha Kabinet Doumbouya, Directeur Général de l’AGP a souhaité auprès du Tribunal Correctionnel qui est souverain, que la justice soit faite.

A retenir, que l’audience a été renvoyée à huitaine, le mercredi, 02 novembre 2016 prochain.

AGP

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus