Tribune : UFDG, La très haute trahison de Mamadou Cellou Dalein Diallo de l’UFDG….

 

L’homme nouvellement venu en politique, a voulu se présenter comme un saint. Il a commencé par manipuler toute une communauté pour se présenter comme son porte-voix, ou son porte-flambeau, en utilisant les concepts de stigmatisation, de victimisation et des propos va-t-en-guerre. Il voulait masquer son vrai visage.

Un passé administratif terni par  les scandales  d’Air Guinée, de Friguia, des rails et des répressions de manifestations, l’homme a préféré l’élan ethnique pour légitimer  son combat.

Aujourd’hui, après sa poignée de main avec Alpha Condé, le masque est tombé. Les militants de l’UFDG ont désagréablement compris qui est vraiment Cellou Dalein Diallo. Depuis, l’homme va de contradiction, en contradiction, les militants et responsables sont perdus.

Qui ne se rappelle pas des propos de CellouDalein Diallo qui avait dénoncé  sur tous les toits, la répression  et les  emprisonnements  injustes de ses militants par les forces de l’ordre à la solde du pouvoir en place ? Qui n’a pas entendu Cellou se victimiser parce que appartenant à une communauté ? Qui n’a pas entendu l’homme appeler ses militants à descendre dans la rue et à être prêts à mourir pour lui ?  Qui avait promis de chasser Alpha Condé par la rue ? Qui avait demandé à ce que les bourreaux de ses militants morts dans les manifestations soient arrêtés et jugés ?  Aujourd’hui, il s’avère que tout ça n’était que du bluff !

Qu’est-ce qu’on n’a pas entendu de Cellou Dalein Diallo  lorsque  Sidya Touré avait décidé de quitter l’opposition républicaine devenue une opposition armée et radicale ?

Juste un an après, on voit un rétropédalage extraordinaire, à 180 degrés de Cellou qui avait exprimé toute sa fierté d’être le chef de file de l’opposition. Celui qui a combattu Saliou Bella Diallo, Bah Oury, Sidya Touré pour s’être rapprochés d’Alpha Condé et qui a fait de cela un fonds de commerce.

Après tant de pertes en vies humaines, tant de dégâts matériels importants, comme il l’a toujours prôné, tant de haines inculquées à ses militants, l’homme prend un autre virage, mais, il ne veut pas l’assumer !

Désormais, le nouveau chef de file veut un budget de fonctionnement, il veut un véhicule de commandement, il veut une sirène, tout ça du pouvoir. Il dîne et déjeune désormais avec Alpha Condé.

Il dit à ses militants  qu’Alpha Condé est désormais son partenaire. Il leur demande d’avoir confiance au Président de la République et de croire en lui. L’homme a senti l’argent ! Il  est prêt au deal politique.

Après avoir clamé sur tous les toits que 73 personnes de ses militants sont mortes pour le combat de la démocratie et pour lesquels il a fait bâtir un cimetière qu’il a appelé, le cimetière des martyrs, Cellou,  lors  des derniers accords, n’a pas hésité pourtant de préférer l’argent à la justice. Oui pour les indemnisations et non pour la justice comme préalable ! L’on se demande pour quelle justice ces jeunes sont devenus des martyrs ?

Aujourd’hui, Cellou reçoit un véhicule de commandement et un motard qu’il cache à ses militants qui ont perdu biens et vies pour lui. Quel leader est-il ?

Je crois que Cellou a trompé et trahi les militants de l’UFDG. Il s’est servi d’eux. Cela étant compris par ceux-ci, il cherche un bouc émissaire appelé « UFR » !

Ahmed Tidiane SYLLA

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus