Guinée : Le programme présidentiel MUFFA profite-il aux femmes paysannes ? (Triste réalité)

 

Dans son souci d’apporter les moyens de lutte contre la pauvreté chez la gente féminine, le Pr. Alpha CONDE a initié un vaste programme de micro finance pour aider les femmes dans leurs activités économiques. Dans toutes les préfectures cette institution existe, son objectif principal est de financer les associations de femmes, surtout les paysannes analphabètes qui font la teinture, la saponification, le maraîchage et autres activités. Aujourd’hui on note une consternation totale chez ces braves femmes qui disent ne rien comprendre de ce programme présidentiel.

Pourtant, elles ont cotisé pour avoir un fond de départ qu’elles ont versé dans leur compte pour qu’elles puissent bénéficier d’un prêt. Mais hélas, elles font face à un véritable dilemme car, elles n’ont ni le prêt, ni le montant qu’elles ont engagé. Cette MUFFA est déviée de son objectif, elle ne profite aucunement aux pauvres femmes pour lesquelles le chef de l’Etat a véritablement initié ce programme. On est en train de les rouler comme toupie à cause de leur analphabétisme. Les associations féminines de Kindia depuis un an sont à l’attente de ce crédit mais en vain. Les femmes vendeuses de friperies n’avaient-elles pas sollicité le concours du Président de la République à propos.

Au lieu que ce fonds ne profite aux femmes analphabètes, aux ménagères ou paysannes, ce sont ces dames intellectuelles qui sont en train aujourd’hui de jouir de cette aubaine du chef de l’Etat. Il a été dit de venir au secours des femmes paysannes, durant la campagne présidentielle, le Pr. Alpha CONDE a demandé aux femmes de se constituer en groupement pour avoir accès à ce crédit. Obéissant aux instructions de leur président, ces groupements et associations ont vu le jour mais, aucun d’eux n’a jusque-là bénéficié de ce crédit. La vision du chef de l’Etat était d’aider ces braves femmes à entreprendre de véritables activités génératrices de revenus. Au lieu de cela, dans le dessein de saboter ce programme et mécontenter les femmes, des soi-disant grandes dames se servent de cet argent pour proliférer leur commerce de Dubaï, Hong-Kong, Lomé, Dakar etc. Les véritables ayant droit n’ont que leurs yeux pour pleurer leur amertume et leur désespoir. Quand on sait que la couche paysanne surtout ces braves femmes des villages et districts du pays constituent un électorat crédible et engagé pour la cause du Pr. Alpha CONDE. Vouer à l’échec une telle initiative présidentielle c’est afficher clairement sa volonté de sabotage du programme de développement ambitionné par le Président de la république.

Il est temps que le chef de l’Etat jette un regard sur cette MUFFA pour comprendre si effectivement elle répond aux attentes de son initiateur. C’est une mise en évidence de la méchanceté, de l’égoïsme du guinéen qui ne tarit jamais d’astuces pour drainer tout en sa faveur. Il faut que cette promesse faite aux femmes soit totale dans son application, pour cela il faut une véritable investigation pour exhumer les tares et la mauvaise orientation de ce fonds. Mettre au grand jour ces dames qui veulent saboter cette initiative présidentielle, les punir à la dimension de leur forfaiture.

Le Pr. Alpha CONDE a prouvé à tous sa farouche volonté d’apporter au peuple de Guinée le bonheur dont il a toujours rêvé. Donc ce ne sont pas ces quelques individus qui pourront nuire à ce programme, ces mauvaises graines doivent être anéanties pour que notre pays aille de l’avant.

Sidimé Alpha Kabinet / Tel : (+224) 622 56 56 67

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus