Fin du dialogue politique : « ceux qui ont à redire passeront désormais pour les moutons noirs du modèle guinéen de réussite » (Laye Junior Condé)

 

Laye Junior Condé est directeur général de l’Office national du tourisme (ONT), par ailleurs responsable de la communication du parti présidentiel. Il a réagi au micro de Mediaguinee à la signature de l’accord ce vendredi entre les acteurs politiques à la Primature…

« Je me réjouis tout d’abord du climat ayant favorisé le dialogue entre les acteurs politiques guinéens, climat favorisé indéniablement par le premier responsable de notre pays, le président Alpha Condé lorsqu’il a fait le premier pas vers son principal challenger, monsieur Cellou Dalein Diallo, avant l’ouverture du dialogue. Pour nous autres modestes économistes, en dépit de  nos casquettes politiques, disposant de boussoles de comparaison de notre pays à d’autres, à travers  nos déplacements à l’étranger, le constat est très amer. Ce, malgré la volonté manifeste du président à relever le défi du retard de notre pays. Défi qu’il ne saurait relever seul malheureusement, a besoin de tous les Guinéens, de toutes les tendances. À propos  du dialogue pour s’être mis d’accord sur un minimum de consensus, pour préserver l’essentiel au détriment de l’accessoire, je salue la maturité de l’ensemble des acteurs politiques ayant favorisé son aboutissement heureux. Et ceux qui ont à redire, passeront désormais pour les moutons noirs du modèle de réussite guinéenne saluée à travers le monde.  Désormais, le climat est favorable pour drainer des investissements massifs étrangers vers la Guinée. En témoignent les commentaires de vos confrères relayés dans les médias étrangers. De quoi éprouver une fierté de notre  » Guinénité », même si, pour la circonstance, vous devez excuser ce barbarisme… »

Lu sur mediaguinee

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus