Dialogue politique inter-guinéen : Le cas des prisonniers issus des manifestations politiques

 

Cette deuxième journée du cadre de dialogue politique inter-guinéen qui se poursuit dans la salle des actes du palais du peuple est essentiellement marquée par le consensus trouvé autour de la personne du général Bouréma Condé, ministre de l’administration territoriale  pour désormais remplacer son homologue de la justice Cheick Sako souvent décrié par l’opposition dite républicaine et le cas des prisonniers dits politiques de l’opposition.

Si le premier point est vite vidé de son contenu, cependant le cas des détenus issus des différentes manifestations politiques reste encore pendant et l’opposition réunie dans sa diversité a émis le  souhait de voir libérer tous ces détenus ne se reste que par la grâce présidentielle du Pr Alpha Condé.

Par ailleurs, l’opposition a aussi fait des recommandations pour la mise en place de la Haute Cour de Justice .

A rappeler que ce cadre de dialogue se poursuivra ce lundi 26 septembre 2016.

Yacine Sylla pour Actuconakry.com /Tel: (+224) 628 71 71 56

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus