UFDG : Preuves à la main, Bah Oury étale une liste des poignardés de l’accrochage au siège

 

Sur son site web Bah Oury étale une liste des blessés graves supposés être ses proches par le camp adverse piloté par Cellou Dalein.

Ce sont : Abdoulaye DIALLO (poignardé au dos)

Ibrahima Sory BAH (poignardé au niveau du cou)

Yagouba Syntally, Secrétaire Général de la Section UFDG de Syntally (blessé à la tête)

Tous agressés parce que supposé être proche de BAH Oury selon ce dernier.

Des sources proches de Bah Oury affirment détenir des véritables pièces à conviction qui seront mises à la disposition de la justice pour que toute la lumière soit faite.

Affaire à suivre

Oumar Bah

1 commentaire
  1. Barry dit

    La solution est de dissoudre ce parti et que chacun d’eux cree sont propre parti , avec ses valeurs et son programme politique..

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus