Affaire Mohamed Alpha Condé : Voulez-vous institutionnaliser le statut Premier fils de la république ?

Ici en Guinée, nous avons un Chef de l’Etat, son nom est El hadj. Pr. Alpha Condé. Ici en Guinée, nous avons une Première Dame, son nom est Madame Condé Djènè Kaba. Ici en Guinée, nous avons le fils du Président de la République, son nom est  Mohamed Condé. Ici en Guinée, le statut du Président de la république et de celui de la Première Dame de la république, sont institutionnels, donc légaux. Ici en Guinée, nous avons un groupe qui veut se servir de la dernière cartouche électorale pour institutionnaliser le statut :  »Fils du Chef de l’Etat ». Comme à l’instar de la Première Dame de la république, ce groupe souhaite qu’il y ait :  »le premier fils de la république ». Bingo ! Permettez-moi de rire jaune, car en Guinée, on verra tout avec cette campagne présidentielle de 2105. Monsieur Mamadou Billo Sy Savané, le petit seigneur de la plume de l’U.F.R, s’adressant à moi sur le site d’info gbassikolo.com, m’a interpellé sur la date d’indépendance de notre pays (1958) et sur le  Dossier Mohamed Condé, fils du Président de la république, en ces termes : « Professeur d’Honneur Conférencier HAWING ! Moi aussi j’émets une hypothèse: le secret de la  » grandeur » de la Guinée CONAKRY réside dans le chiffre 1958. Je vous prie de m’en faire la démonstration. Je suis un « très grand vieillard, sénile, misérable, pauvre, impotent…. ». J' »admire » votre si longue, très longue « Jeunesse » de plusieurs dizaines d’années. Je vous reconnais une qualité parmi celles que vous vous attribuez: vous n’êtes jamais cagoulé, contrairement     à d’autres. C’est déjà ça. Un dernière petite supplique: Pouvez-vous user de vos talents chiffrés, pour demander à M. Mohamed Alpha CONDE, de nous restituer nos maigres ressources ?—Dites-lui de ma part qu’il peut vivre correctement, même confortablement. Mais il n’a pas besoin de ce LUXE acquis avec la sueur de nos fronts pour vivre. Je vous remercie d’avance, M.HAWING, mon « auguste » Professeur d’Honneur et Conférencier. Mamadou Billo SY SAVANE le « vieillard fatigué, sénile, pauvre, misérable, impotent…. » qui n’est jamais cagoulé face à certains « Jeunes » systématiquement cagoulés. » Monsieur Savané ! Pour la date 1958, prenez votre engin écritoire, et faites avec moi : 1958= 1+9+5+8=23, or 23= 2+3=5 (le cinq oui le cinq !). Mathématiquement, qui est le 5ème Chef d’Etat et le 3ème Président de la république guinéenne ? A vous l’honneur, monsieur le petit seigneur de la plume de l’U.F.R ! Faites les déductions utiles et possibles. Prouvez-nous que ce n’est pas seulement « La jeunesse qui est l’âge du possible. » Concernant Mohamed Condé, fils du Président de la République, un fils dont vous voulez institutionnaliser en ‘’ Premier Fils de la république’’, je suis sans commentaire. Je me défends de commenter un article à vocation: publicité électorale. Commenter une publicité électorale, c’est participer à la propagande de la dite publicité. Chose qui à mon avis, serait l’objectif recherché par les mains cachées qui entretiennent le dit article diffamatoire. Par ailleurs, je sais que, vous, vous êtes sans doute téléguider par une main invisible. Moi, j’ai pour guide : Ma conviction, ma science et ma conscience. Cette vision différente de la vôtre, fait que vous et moi, ne pouvons jamais avoir des similitudes frappantes dans l’analyse d’une situation politique donnée. Monsieur Savané, Monsieur Savané ! Pourquoi me demandez-vous de dire des choses au fils du Président de la république de votre part ? Pensez-vous qu’il est la main invisible qui m’entretient et pour qui j’écris ou fais mes analyses ?  Des sujets comme vous, Albert Einstein avait raison de dire ceci: « Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique : ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement. » et il avait également raison d’ajouter : « Rare est le nombre de ceux qui regardent avec leurs propres yeux et qui éprouvent avec leur propre sensibilité ». Pour votre information cher Doyen, je ne danse jamais en rangs sur une musique, je regarde toujours avec mes propres yeux et éprouve  toujours avec ma propre sensibilité. Je vois et comprends pourquoi les campagnes électorales des 7 mn pour convaincre tournent plutôt autour de : Critiquer l’homme et non critiquer les œuvres de l’homme; parler de la vie privée de l’homme en lieu et place  des projets de société. La dernière balle qui consiste de nos jours à poster des articles diffamatoires pour ternir l’image en lieu et place des preuves irréfutables pour asseoir la conviction de l’accusation, ne fera pas couler mon encre. Je considère cet article diffamatoire comme un non évènement. Je finis en disant ceci au petit seigneur de la plume de l’U.F.R : Le troisième âge est caractérisé généralement par la sagesse, il n’est pas que négatif comme vous le décriviez. Etre sage, c’est être capable de réaliser que l’utile passe avant l’agréable. Pr. Guillaume Hawing]]>

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus