KALETA UN OUVRAGE EDIFIANT.(Ibrahima Khalil KEITA, )

 

Le 28 septembre 1958, la Guinée française a dit non à la Communauté  française.

Un non retentissant.

Le 2 octobre 1958, la République de Guinée a accédé à la souveraineté.

Les guinéens et tous les patriotes africains rêvèrent de lendemains meilleurs.

2 octobre 1958 – 2octobre 2010, 52 ans d’indépendance, soit !

Mais qu’avons-nous fait de notre indépendance ?

Guinée, « scandale géologique » ?

Pays pauvre endetté !

Guinée, « château d’eau d’Afrique » ?

Pays sans eau ni électricité !

Maintenant Kaléta, une réalité !

L’électricité illumine désormais la vie des guinéens.

C’était donc possible ?

Est-ce le début de la fin du supplice de TENTALE ?

Merci Alpha CONDE d’avoir tracé le sillon pour l’avenir.

Nous avons compris, le travail est le vrai moteur du développement.

Désormais, les guinéens sûrement, seront exigeants à l’égard de leurs gouvernants.

Des « actes, rien que des actes » !

Ibrahima Khalil KEITA, avocat au barreau de Guinée.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus