N’Zérékoré : l’épouse du préfet de Yomou battue, son bébé tué par un inconnu, trois jours après sa naissance

 

Une femme nourrice âgée d’une trentaine d’années a été tabassée trois jours après son accouchement à N’Zérékoré, au quartier Bellevue et son bébé froidement abattu par le malfrat, a appris sur place MEDIAGUINEE.
L’incident s’est déroulé dans la journée du dimanche 20 septembre 2015 aux environs de 15h. La victime est l’épouse du préfet de Youmou. Son nom c’est Madame Condé Fatoumata Kouyaté.
Selon elle, quand le malfrat a pénétré dans l’enceinte de l’immeuble où elle (la victime) logeait, il a d’abord battu son garde rapproché avant de faire face à elle. Après avoir administré quelque coups à la nourrice, le bandit a aperçu l’enfant qu’il a pris par ses jambes et cogné contre la terre jusqu’à ce que mort s’en suive.
Informés, les voisins se sont rendus sur le lieu et ont transporté la victime et son bébé qui était déjà mort.à l’hôpital régional de N’Zérékoré. Quant au malfrat, il a été abattu par la foule qui était très remontée.
« J’étais avec ma belle-sœur et les enfants dans la chambre, lorsqu’il m’a vue, il a dit;: « ah ! » Directement, il a commencé à me frapper. Et quand il a vu l’enfant, il l’a pris par ses pieds, frappé sa tête trois fois contre les carreaux et c’est un nouveau-né. C’est vendredi à 19h que j’ai accouché. Et l’enfant a rendu l’âme. Après, il s’est tourné de nouveau vers moi il m’a frappé. C’’est ainsi que les gens ont été informés et ils sont venus me sauver » a expliqué Mme Condé sur un air trop fatigué.
Aux dernières nouvelles, la victime Mme Fatoumata Condé se trouve à l’hôpital Régional de N’Zérékoré où elle reçoit des soins intensifs. Et la gendarmerie poursuit des enquêtes pour déterminer les circonstances du crime.

Mamady 2 Camara in mediaguinee

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus