La campagne présidentielle sur fond de crise clanique au sein du RPG Arc-en-ciel à Kankan

La campagne présidentielle a commencé sur toute l’étendue du territoire national. C’est dire que tous les états-majors des partis politiques en lice et leurs alliés se sont bien préparés à y affronter.

Mais son armada de grands groupes de pressions, le RPG/Arc-en-ciel démarrent tant bien que mal cette campagne. Car, il existe bien du mal dans certaines régions du pays, notamment à Kankan où le directeur de campagne choisi par les militants de cette localité, n’est du goût des autorités compétentes basées à Conakry.

Pourtant selon la loi électorale, ce sont les fédérations et les sections qui choisissent et asseyent  leur directoire de campagne. Taliby Dabo dont la moralité répond aux aspirations des kankanais, ne plait au groupe d’une coordination régionale des cadres logés à Conakry, qui ne veut le sentir devant ou dans une structure du RPG, alors le sieur aurait investi de ses propres fonds pour faire avancer le parti.

C’est justement ce handicap qui risque de pénaliser la campagne à Kankan si une décision politique de la grande voix autorisée du pays n’intervienne pour permettre à l’homme de continuer à s’épanouir au bien-être de tous les militants et militantes du RPG/Arc-en-ciel.

En tout état de cause, c’est Taliby Dabo qui est connu et qui répond aux aspirations profondes des uns et des autres. L’on pense qu’il serait alors mieux indiqué pour être le porte-parole ou du moins le directeur de campagne du RPG/Arc-en-ciel. En cette phase ultime de l’élection présidentielle où aucune erreur n’est permise.

Quoi qu’on dise, il n’appartient pas non plus à Conakry de donner des leçons à Kankan en matière de politique ou d’élection. Il serait impératif que ces dissensions cessent au sein d’un grand parti comme le RPG.

Que ces commandants de Conakry se rappellent que Dr Makalé l’ancienne directrice de campagne n’a jamais été d’une structure du RPG,c’est aussi valable pour l’actuel directeur national de campagne Dr Kassory fofana.

Pour cela, une décision, petite soit-elle, du premier responsable du RPG est attendue à Kankan pour rétablir Taliby Dabo dans tous ses états en vue qu’il puisse remplir sa mission pour le bonheur du parti et obéir à la volonté des millions de militants du RPG de la ville et des environnants de Kankan.  Un point c’est tout !

Imaginer que ça soit l’inverse. Ni l’un, ni l’autre ne pourraient aller. Dans une formation politique où le bénévolat prévaut, il faudra respecter le choix des autres pour que l’entente, la cohésion et la quiétude sociale puissent bien régner. C’est çà et c’est aussi la démocratie.

Enfin Dr Kassory Fofana est averti pour des solutions adéquates à Kankan au risque d’enfoncer le cou.

Malick Papi Kaba pour  www.actuconakry.com

Tel: 631 63 63 87

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus