Guinée/Assemblée Nationale : Le Groupe Libéral monte au créneau et dénonce

 

En marge de l’ouverture de la session extraordinaire des lois qui s’est ouvert le mercredi 26 août, le groupe Libéral Démocrate a dénoncé le Président de l’Assemblée nationale.

Dr Oussou Fofana lisant la déclaration a déclaré :  » les députés du Groupe Libéral Démocrate constatent avec regret la violation récurrente des dispositions de la Constitution et du Règlement intérieur de l’Assemblée nationales par son Président Claude Kory Koundiano dans l’exercice de ses fonctions à la tête de la deuxième institution républicaine ». Et d’expliquer :  » suite à l’arrestation du député Ousmane Gaoual Diallo notre groupe parlementaire avait formulé une demande de suspension de poursuite engagée contre lui conformément aux dispositions combinées  des articles 48 et 49 du Règlement intérieur de l’Assemblée nationales et 65 de la Constitution.

Malheureusement M Koundiano au lieu de respecter les dispositions de la Constitution et Règlement intérieur en mettant en place la Commission ad -hoc chargée d’examiner la demande de suspension de la détention préventive et des poursuites engagées contre notre collègue député sans pour autant remettre en cause l’indépendance de la justice, a préféré s’abriter derrière une mauvaise lecture des textes précités avec des arguments fallacieux pour ne pas faire face à ses obligations s constitutionnelles. A notre avis, il s’agit d’un manque de solidarité envers un député de la République ».

Et de recommander :  »  notre Groupe parlementaire invite le Président de l’Assemblée nationales à mettre fin à ces manquements et à respecter scrupuleusement dorénavant les dispositions de la Constitution et du Règlement intérieur de notre institution »

M. Diallo pour actuconakry.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus