Signature d’un protocole d’accord sur les apports des miniers en devises pour la couverture des lettres de crédits afférentes à l’importation des produits Pétroliers

Entités Signataires : La Direction Nationale des Produits Pétroliers et Dérivés (Ministère du Commerce), les Sociétés Minières, les Sociétés Pétrolières, les Banques Primaires et la Société Guinéenne des Pétroles (SGP).

Face à la difficulté de plus en plus accrue des banques primaires d’obtenir des devises pour la couverture des lettres de crédits liées à l’importation du carburant, la Direction Nationale des Produits Pétroliers et Dérivés a jugé opportun de concert avec les sociétés minières, les sociétés pétrolières, la Banque Centrale et les banques primaires d’élaboré un protocole d’accord pour le paiement des sociétés minières de leur consommation de carburant en devises.

Ces apports des miniers en devises potentiellement estimés à plus de 70 millions de dollars par an contribueraient fortement à soulager le marché bancaire en terme de devises et induirait pour l’Etat un amoindrissement assez conséquent du surcout lié à l’effet de change sur les opérations de règlements des Credoc.

Pour rappel, de 2003 à 2006, l’année du dernier rapprochement des paramètres de structures de prix entre l’Administration et le secteur pétrolier, les pertes de changes sur le règlement des Credoc ont couté plus de 200 milliards de francs au trésor public dans le cadre de l’apurement des arriérés de compensation.

Ce protocole d’accord d’une importance capitale vient s’ajouter à la liste des documents administratifs déjà élaborés dans le secteur pétrolier depuis la création de la Direction Nationale des Produits Pétroliers à savoir :

  • La convention d’éthique et de bonne conduite,
  • La procédure de collecte et de répartition des commandes des produits pétroliers,
  • La procédure des échanges confrères,
  • La procédure de traitement et de répartition des surestaries,
  • La procédure de rapprochement des paramètres de structures de prix de produits pétroliers.

Comme pour dire que le Président de la République a eu raison de créer la Direction Nationale des Produits Pétroliers et Dérivés et que le changement est en bonne marche dans ce secteur stratégique de l’Etat. Une initiative vivement saluée de tous.

La Direction Nationale des Produits Pétroliers et Dérivés

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus