Aujourd’hui si le Pr Alpha Condé m’appelle à Madina pour venir jouer j’y serai et avec fierté.Dixit l’artiste Lama Sidibé

 

Les chanteurs, Lama Sidibé et Alphadio Dara devraient participer hier au Grand Théâtre de Dakar au spectacle organisé à l’occasion de l’arrivée du président Alpha Condé au Sénégal. Mais, ils n’y seront finalement pas. « Très touché », le promoteur culturel, Tidiane Soumah de la structure « Tidiane Wold Music » a décidé de porter plainte contre Lama qui n’a pas motivé son absence après avoir empoché son cachet.

Joint vendredi au téléphone par MEDIAGUINEE, Lama Sidibé a affirmé qu’il n’a jamais eu de problèmes avec un promoteur culturel et qu’il a appris la musique dans la discipline.

«Je suis à Conakry avec mon groupe ‘’Sellafindè’’ depuis 96. Le 17 mai j’ai sorti l’album ‘’Awelilan’’. De 96 jusqu’à nos jours je vis à Conakry avec les fans, avec les promoteurs. J’ai appris la musique avec la discipline. J’ai appris dans des familles où on doit apprendre. Dans la famille des griots et dans l’orchestre Nimba. Donc je connais pratiquement ce que c’est un chanteur. Un chanteur c’est quand il a une équipe, c’est quand il a les musiciens derrière lui », a-t-il souligné. Et d’expliquer ce qui s’est passé entre Tidiane Soumah et lui : « M. Tidiane Soumah m’appelé au téléphone, a-t-il dit. On ne s’est pas vus, hein. Il m’a parlé d’un spectacle qui doit se tenir le 6 [août] au SénégalMa première question a été celle de savoir quelle est le thème. Il m’a dit que c’est pour la réconciliation entre la Guinée et le Sénégal suite à la fermeture des frontières. Je lui ai dit d’accord. Aussitôt il m’a demandé c’est combien il doit me payer. Je lui ai répondu ‘’M. Tidiane, je suis un Guinéen patriote. Tout ce qui parle de la Guinée, je ne demanderai jamais un cachet. Ça n’a pas commencé aujourd’hui. Ça c’est depuis tous les temps. Il ne peut pas me choisir parmi les artistes guinéens pour aller représenter la Guinée au Sénégal et que moi je lui demande un cachet pour ça. On était en répétition. J’ai aussitôt appelé mes musiciens pour leur dire qu’on doit aller au Sénégal pour un truc purement guinéen. On va pour représenter la Guinée au Sénégal. Je leur ai expliqué ce que je me suis dit avec Tidiane. Ils ont accepté. »

Lama Sidibé ne se serait pas rendu à Dakar à cause de changement de thème du spectacle.

« […] Mais à la veille du spectacle, a-t-il ajouté, en écoutant les radios, mes musiciens m’ont appelé pour me dire que je les ai trahis. Quand j’ai demandé pourquoi, ils m’ont dit que je leur parle de réconciliation alors que c’est un événement qui parle d’autres choses. Et que dans les conditions normales je dois les mettre à l’aise, dans ce cas. Toute la nuit j’étais en train de négocier avec eux. Vers les 21h, 22h Ciré Diabaté, du ministère de la Culture m’a appelé pour me parler des billets. A ce moment j’étais en pleine réunion avec mes musiciens. Donc moi, je pense que M. Tidiane m’aurait dit depuis le début ce qui se passe réellement à Dakar. J’ai une équipe. Il faut que je la prépare en fonction de ça. Mon équipe ne m’a plus cru. Elle ne me croyait pas. Ma parole ne portait plus. Aujourd’hui je suis en mal avec mes musiciens parce que pour eux j’ai été payé à des centaines de millions de dollars ou je ne sais quoi. »

L’enfant de Horè Fello a reconnu par ailleurs avoir reçu de l’argent de la part de M. Tidiane Soumah, pour, souligne-t-il, aller chanter pour la réconciliation : «Oui j’ai reçu de l’argent à la veille de son départ. C’est le jeune qui l’a envoyé. J’ai pris l’argent et j’ai partagé aux musiciens. Mais à ce moment il ne m’avait pas dit qu’on ne partait pas pour une réconciliation. C’est après que les musiciens m’ont parlé de l’envergure de ce qui se passe à Dakar. »

Plus loin, M. Lama Sidibé dit être prêt à répondre à la plainte que M. Soumah envisage de porter contre lui : «S’il porte plainte je répondrai. Je suis un Guinéen. »

El hadj Cellou (Dalein Diallo, chef de file de l’opposition et président de l’UFDG, ndlr) ne peut pas m’empêcher…, non. Je ne parlerai jamais de choses pareilles à l’UFDG. Ce n’est pas parce que j’ai chanté pour l’UFDG que je ne dois pas…, non. Le président de la République est différent d’un parti politique, d’un leader politique. Aujourd’hui si le Pr Alpha Condé m’appelle à Madina pour venir jouer j’y serai et avec fierté. Il ne faut pas qu’ils (ses détracteurs, ndlr) lient ce qui n’est pas lié. Ce sont des choses qui ne peuvent pas être liées. Ce n’est pas possible. Ça ne se ressemble même pas.

BAH Alhassane in mediaguinee.com

2 commentaires
  1. savane dit

    Lama c’est toi qui veut politiser ce n’est pas tidiane mais comme pas la rencontre entre cellou et maki sal c’est pourkwa ta refuser d’y participer mais vous montrer toujours votre haine noire contre le PF alpha qui est president de la republique au détriment d’un cellou qui ne maîtrise même pas ses troupes lors des manif à Conakry à plus forte raison la guinée entière

  2. DIALLO dit

    Attention quand Lama est venu au FESMAN à Dakar le public avait demander à lama Sidibé de chanter bherdhe anden wliké qu’il a eu chanter pour l’UFDG il avait carrément refusé et leurs a dits la campagne présidentielle donc pas de politique Tidiane l’aurait dits écoute Lama c’est à l’occasion du venu du président à Dakar de toutes façons Lama n’est pas le seul artiste peulh je suis moi même très choquée quand dans la salle on annoncé que Lama ne serait pas de la parti c’est pas du tout intéressant de vouloir diviser les guinéen moi j’ai étais à l’aéroport LSS pour accueillir le Président au Radison Blu, et puis au Gd Théâtre de Dakar pour le spectacle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus