L’ancien Maire de Nzérékoré sort de son silence : « Les sages de la foret ont rejeté la signature d’un pacte entre la Guinée Forestière et le Fouta Djallon !»

 

Connu pour son franc parlé, et son influence en Guinée forestière, l’ancien maire de la ville de N’Zérékoré, coordinateur UFR de la région forestière, Cécé Loua parle de la perception de l’alliance Cellou-Dadis dans la région Forestière. Pour le candidat malheureux aux dernières législatives de 2013, les sages du Fouta Djallon résidant à Nzérékoré avaient été voir les sages de la Guinée Forestière pour la signature d’un pacte entre les deux régions, après l’annonce de l’alliance entre l’UFDG et le FPDD, chose qui a été rejeté et refusé par les derniers.

Lisez…

Rivieresdusud.info : Comment l’UFR se porte en forêt ?

Cécé Loua : L’UFR est en très bonne santé en forêt jusque-là où je suis assis parce que tout le monde connaissant la valeur de ce parti.  Je  crois que la population a largement compris qu’il faut aller avec Sidya Touré pour que le pays-là bouge.Donc pour ça,  l’UFR se porte très bien surtout après avoir corrigé le tir qu’il avait fait en se ralliant à l’UFDG. Je pense que  le fait d’annoncer la fin de cette alliance a été un ouf de soulagement, surtout un motif de satisfaction pour les militants qui avaient pris du recul et qui ont su qu’il faut revenir à l’UFR pour bâtir ce pays.

Les élections Législatives de 2013, l’UFR n’a pas gagné aucune circonscription en Guinée Forestière qui est pourtant son  fief. Comment expliquez-vous cela ?

Non ! Moi j’ai toujours dit qu’il n’y a pas eu d’élection en Nzérékoré voire en Guinée Forestière en générale, parce que sur deux cent et quelque mille inscrits, je crois que c’est le tiers qui a voté.  D’ailleurs moins du tiers et il y a eu des endroits où on a annulé carrément les bureaux de vote.Quand je prends la CRD de Samoï, sur 42 bureaux de vote où l’UFR a battu le candidat du RPG, ils ont carrément annulé les 42 bureaux de vote. Dans l’ensemble il y a eu 182 bureaux de vote annulés à l’uninominale tout ça contre l’UFR, parce que c’est peut être un danger pour eux à l’Assemblée nationale. Ils ont fait cela pour nous éliminer afin de donner au nom de Nzérékoré le siège de député à un gars du RPG, qui n’a malheureusement pas de carrure.

 Avec l’élection présidentielle qui s’annonce serrée, quelle est la position de l’UFR en forêt actuellement ?

Nous pouvons nous vanter de dire que l’UFR est en très bonne position parce que nous avons vu pendant la campagne des élections législatives où le Président a été lui-même surpris de la mobilisation. Il m’a affirmé  que depuis qu’il est en politique, que c’est la deuxième fois qu’on l’accueille avec un tel engouement. La première dira-t-il, c’était en 2010 lorsqu’il quittaitKindia pour renter à Conakry, à la fin de la campagne présidentielle et la deuxième fois, estbien celui qu’on lui avait réservé à Nzérékoré. Au jour d’aujourd’hui, je pense que l’élan est encore là, animé par les mêmes personnes ressources existant, Cécé n’a pas changé et ne changera jamais pour l’UFR.

Quelle est alors votre appréciation sur l’alliance en vue entre Dadis et Cellou ?

Cette alliance c’est un non évènement ! D’abord du fait qu’il (Moussa Dadis) n’a pas consulté ses pairs d’où le tollé que cela a provoqué à Nzérékoré et encore plus le voyage de Cellou au Burkina. La communauté majoritaire de l’UFDG à Nzérékoré, a pris contact avec la notabilité de cette ville pour signer un pacte entre la Guinee Forestière et le Fouta Djallon mais les sages leur ont dit qu’ils vont consulter leurs pairs.  Deux  semaines plus tard, ils sont revenus, les vieux ont répondu : « Vous dites à une femme que vous l’aimez et vous revenez lui parler du mariage le lendemain,  attendons d’abord qu’on se consulte avant d’aller à la signature ». les vieux ont rappelé à leurs visiteurs les exigences du Ramadan et que seulement après ils consulteront les Kissien, les Tomas, les Mano, les Guerzé etc..La réponse est donc prévue après la fin du Ramadan.

Tout ce mouvement prouve qu’ils sont en quête à tous prix de l’électorat de la Guinée forestière, mais personne n’est dupe dans ce pays on connait d’où nous venons, nous savons où nous voulons partir donc cela n’inquiète plus personne.

L’électorat de Sidya Touré demeure, peut être soyons honnête  même si Dadis venait, ça n’allait   pas assez affecter l’électorat de l’UFR dan cette région.

Ses ( Dadis ) pairs vont lui donner assez de conseil et le pacte qu’ils ont voulu signé à Ouagadougou,  je pense que cela  ne verra pas le jour, ça je le promets fermement.

Merci Mr Loua !

C’est à moi de vous remercier!

L’Information continue sur www.actuconakry.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus