LA REACTION DE L’OPPOSITION RÉPUBLICAINE, EST- CE UNE MAUVAISE FOI OU UN SIMPLE PRETEXTE ?

 

Décidément on arrive plus à comprendre cette opposition républicaine qui adopte souvent des attitudes irresponsables. Le dialogue est un impératif pour une sortie de crise, si seulement les parties en conflit mettent au dessus l’intérêt national. Mais quand on a pris des engagements devant ses militants qu’on est tenu de respecter, il est difficile dans ces conditions de mettre l’intérêt national au premier plan. C’est à cela que ressemble notre situation politique, on sent que l’opposition républicaine est tenue de continuer dans la logique de la violence pour rassurer sa base. Sinon il est difficile de comprendre qu’un grand leader comme Cellou Dalein puisse fouler au sol, les termes d’un consensus auquel il a participé et de surcroit sous les yeux des représentants de la communauté internationale.

De qui se moque-t-on : le peuple, le pouvoir ou la communauté internationale ? On méprise tout en réalité, parce que le dialogue exige la flexibilité et met en garde contre l’intransigeance et la rigidité. Mais lorsqu’on vient avec des idées prédéfinies autour des questions aussi sensibles, il ya lieu de voir deux aspects : la mauvaise foi ou l’angoisse de la défaite. Donc les communales, les communautaires avant les présidentielles tout cela n’est qu’un prétexte pour l’opposition républicaine. Quand elle déclare que cette date du 11 octobre est conforme à la loi électorale, il n’ya pas de raison qu’elle subordonne sa participation à la tenue de ces communales.

Dire que les présentes autorités sont inféodées au pouvoir est une démission, une faiblesse excessive de la part de l’opposition. Les législatives ont prouvé que ces structures n’ont aucun impact sur le vote des citoyens sinon elle n’aurait pas eu autant de députés. En 1995 pendant les législatives, la majorité absolue à l’assemblée nationale était détenue par le parti au pouvoir, Dalein le sait car il était aux affaires. Ce qui est évident c’est que l’opposition républicaine sentant sa prochaine défaite se rétracte derrière le prétexte des communales. Si réellement elle croit en ses capacités de mobilisation, en ses militants et en sa force sur le terrain, qu’elle accepte d’aller aux élections. Dans ces conditions on verra bien si ce qu’elle dit se vérifie sur le terrain.

L’opposition a refusé de signer le document élaboré au cours du dialogue, elle menace de reprendre la rue après le mois de ramadan, ce qui atteste sa mauvaise foi et son refus de préserver la paix dans la cité. Mais comme le pays est régit par une loi, Dalein et compagnie auront à faire avec cette loi. Les manifestations de rue ont montré leur limite, les guinéens sont aujourd’hui fatigués par cette sempiternelle marche qui n’apporte aucune solution. L’opposition républicaine n’a qu’avoir pitié du peuple surtout des jeunes innocents qu’ils veulent à chaque moment sacrifier à l’autel de leur ambition. Qu’elle comprenne qu’un jour ou l’autre elle risque de recevoir l’effet boomerang de leurs mauvais comportements.

C’est à travers les actes posés que le Pr. Alpha CONDE a conquis le cœur de tout le peuple de Guinée, ce n’est pas dans la violence. Comme lui posez des actes, défendez votre projet de société. Cessez de saboter, de nier l’évidence des actes posés. Aujourd’hui le courant est devenu une réalité pour la capitale, Dieu merci on ne cassera plus rien à cause de cela. Vous avez insulté le président, vous l’avez couvert de tous les anathèmes possibles, il ne vous a pas répondu mieux il n’a fait que continuer à faire ce que le peuple ambitionne de plus : le développement.

Rien que cette attitude responsable devait vous inspirer pour comprendre qu’un leader ne défend pas sa propre cause mais celle du peuple. La lutte politique se fait dans l’acceptation de sa défaite et dans la recherche des causes de celle-ci. Mais lorsqu’une lutte politique est obnubilée par la haine et le mépris de l’adversaire, on abouti difficilement. Votre agissement est contraire à la dénomination que vous portez : opposition républicaine. A notre humble avis tout ce qui est républicain suppose le respect des valeurs de la République or au regard de ce que vous faites, vous êtes loin, très loin de véhiculer ces valeurs républicaines. Vous auriez mieux fait de garder votre première étiquette « opposition radicale » ce qui cadre bien avec vos agissements.

En tout cas les temps ne sont plus les mêmes, les mentalités ont changé et les hommes aussi. Les militants UFDG d’une préfecture de notre pays ont dit : «  Dalein est un bon professeur qui connait enseigner la politique. Il nous a toujours dit de ne pas nous allier à nos ennemis. Mais aujourd’hui il vient de s’allier à Moussa Dadis CAMARA, celui-là même qui a massacre nos proches, peut-il donc nous empêcher de nous allier au RPG arc en ciel qui ne nous a rien fait ? »

Comme le dit l’honorable Jean Marie DORE, il ya un temps pour être opposant, mais on ne peut pas faire tout son combat dans l’opposition.

Famany Condé,Professeur à Kindia

L’information continue sur www.actuconakry.com

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus