Les gérants de sociétés exportatrices de poisson échangent avec le Ministre de la Pêche

Les acteurs de la filière exportation des produits halieutiques ont eu une réunion de travail ce mercredi 1er juillet avec le Ministre de la Pêche, M. Jean René CAMARA autour des conditions d’exercice de leur profession.

S’inscrivant dans les traditions habituelles, le Ministre leur a adressé les meilleurs souhaits de bienvenue dans les locaux de son Département avant de dire que leur présence à la rencontre était une illustration forte de leur intérêt pour le développement du secteur de la pêche.

Poursuivant son intervention, le Ministre a informé les acteurs de la filière exportation que le Président de la République, le Professeur Alpha CONDE, attache un grand prix au développement de la pêche, en général, et aux questions d’exportation des produits halieutiques dont le poisson, en particulier. C’est dans cet esprit, a noté M. Jean René CAMARA que le Chef de l’Etat et le Premier Ministre, l’ont nommé à la tête du Département de la Pêche et de l’Aquaculture en lui prescrivant la double mission de raffermir le partenariat public-privé dans le secteur de la pêche, et de sortir la Guinée de la liste des pays tiers non coopérant en matière de lutte contre la pêche INN.

Au cours des discussions, ces professionnels de la filière exportation ont t mis le doigt sur un certain nombre de difficultés qu’ils rencontrent dans l’exercice de leur profession dont notamment :
•La relation difficile et conflictuelle avec les chefs de ports ou de débarcadères nommés par le Ministère des Transports en lieu et place du Ministère de la Pêche et de l’Aquaculture ;
•Le cordon douanier appliqué à des équipements de pêche tels que les fabriques de glace en dépit du décret présidentiel accordant une exonération aux intrants de pêche ;
•Les droits de sortie et de rentrée des bateaux imposés par les autorités portuaires ;
•Le coût élevé des facteurs notamment le carburant.

En réponse à ces sollicitations, le Ministre s’est dit disposé à s’impliquer dans la recherche de solutions les plus appropriées.

Il a ensuite expliqué aux exportateurs de poisson la décision de fermeture d’une zone maritime aux activités de pêche industrielle comme une mesure de bonne gouvernance qui va permettre non seulement la reconstitution de la ressource mais aussi, une amélioration des rendements. En vue de conférer une pleine réussite à ce repos biologique, le Ministre a demandé leur implication ainsi que celle de tous les autres intervenants du secteur.

La cellule de communication du gouvernement

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus