La Grèce demande de l’argent frais à l’Europe après avoir fait défaut sur sa dette

La Grèce a officiellement fait défaut auprès du FMI hier soir à minuit. Conséquences, elle doit une nouvelle fois tendre la main à ses partenaires de la zone euro qui vont examiner mercredi ses propositions afin d’obtenir une aide financière.

A court d’argent, Athènes n’a pas pu honorer mardi le remboursement de 1,5 milliard d’euros dus au Fonds monétaire international, devenant ainsi le premier pays industrialisé à faire défaut vis-à-vis de l’institution. « Je confirme que le remboursement (…) dû au FMI par la Grèce aujourd’hui n’a pas été reçu », a indiqué mardi le porte-parole du FMI Gerry Rice dans un communiqué. Conséquence immédiate: Athènes est privé d’accès aux ressources financières du FMI et le restera tant qu’il n’aura pas épuré sa dette envers l’institution qui essuie, elle, le plus lourd défaut de son histoire.

www.lexpress.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus