Quand Lionel Messi sauve la vie d’un otage argentin au Nigeria

« Dis-leur que je remercie Messi. » Libéré trois jours après son enlèvement au Nigeria, Santiago Lopez Menendez, un ingénieur argentin de 28 ans, a tenu à saluer, par la voix de son frère, l’un de ses illustres compatriotes, le footballeur Lionel Messi, rapporte dimanche 28 juin le journal Clarin (en espagnol).

Enlevé par des hommes armés, ce jeune agronome qui travaille dans le pays depuis 2014 a en effet eu toutes les peines du monde à leur faire comprendre qu’il n’était pas Américain. Il a répété à plusieurs reprises qu’il venait d’Argentine, en Amérique du Sud, sans succès. Ses agresseurs, qui parlaient mal anglais, n’ont retenu que le mot « américain ».

Alors qu’ils commençaient à se montrer menaçants, le jeune homme a lâché le nom magique : « Messi, Messi, Messi. » Les trois hommes ont alors compris qu’il était argentin et se sont calmés. « Le nommer m’a sauvé la vie », résume-t-il. Au bout de quelques jours, son entreprise a accepté de payer une rançon. Fatigué et amaigri, il a pu gagner sain et sauf l’ambassade argentine à Abuja.

1 commentaire
  1. fandemessi dit

    Ah messi donc mtn tu sauve la vie des gens mm

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus