Farba Tibou KAMARA : Quand l’ignorance aboutit à l’insolence !(Opinion)

 

Sous le régime du Général Lansana Conté, seuls les médiocres pouvaient s’afficher dans les annales de l’administration publique guinéenne. Un peu d’actes de médiocrité, puis c’est la promotion. C’est le cas d’un pseudo-journaliste de la tranche du Farba Tibou Kamara qui, au fait ne ressemblait qu’aux faits d’arrogance dont il se faisait les éloges.

Dans ses sillages, le pseudo-journaliste ne maîtrisait aucun genre journalistique. Il n’écrivait que des textes pamphlets sur des cadres, surtout des hauts censés gérer la nation guinéenne.

Ainsi, de Lansana Kouyaté à Sidya Touré en passant par le Pr. Alpha Condé et Jean Marie Doré, les plumes sacrilèges du  sieur Tibou n’ont épargné personne. Le hic, c’est qu’il le faisait à dessein en vue de réclamer des espèces sonnantes et trébuchantes aux personnes incriminées par ses plumes. Imbus de la déontologie et de l’éthique des médias, Farba Tibou n’avait aucun égard pour les personnes censées l’employer. Il a insulté et injurié qui le veut entendre.

C’est pourquoi, il s’est trouvé d’amis médiocres postés au sommet de l’administration publique, qui le commettent contre des gens les détestant. Depuis que je connu Farba Tibou Kamara, je ne l’ai pas rencontré dans un séminaire de formation professionnelle. Pire, à l’hebdomadaire ‘’L’Indépendant’’, le Farba se comportait comme un clochard. Avec ses habits chiffonnés dans des tiroirs des bureaux du conseil de la rédaction.

Pour la première de ma décision de porter ma collaboration avec lui dans son journal ‘’Le Spécial’’, la personne intermédiaire m’a conseillé de ne pas me comporter comme lui. A la question de savoir ce qu’il fait et qu’il est, mon conseil m’a dit que Farba Tibou Kamara est bel et bien un ‘’pédé’’. Lequel offre son anus à ces homologues garçons pour de l’argent. Au constat, j’ai vu que c’est justement à travers ces comportements que le Farba perdu son premier mariage avec Ramata Ly de la Famille Ly de Dinguiraye. Dont son papa, M. Sy avait effectué le déplacement à la rédaction de l’hebdomadaire L’Observateur pour débattre de ce dossier en présence de sa fille elle-même.

Mais très malheureusement, Farba Tibou Kamara n’a pas voulu participer à cette réunion importante. Ce qui a poussé son beau-père à reprendre sa fille. En l’envoyant en Belgique.

Selon Ramata Ly, c’est par force qu’elle a pu se faire engrosser par Farbou Tibou Kamara. Et de poursuivre que des gens venaient enlever le Farbou à des heures indues la nuit pour ne revenir que le matin. A cette question, elle répond que son époux fait le pédé pour se faire de l’argent.

Demander à ses employeurs ou amis, le Farbou Tibou Kamara n’a pas pu broncher un mot dur à l’endroit de quelqu’un de façon ouverte. C’est toujours à l’insu de la personne qu’il peut l’insulter et le diffamer. Ou en utilisant ses plumes blessantes pour essayer de détruire la carrière ou la renommée de ce dernier. Qu’est-ce qu’il n’a pas fait contre Lansana Kouyaté quand ce dernier était premier ministre de consensus en Guinée. Il lui a fallu un contre-pouvoir comme Bebel avec son journal ‘’La Vérité’’ pour atténuer son ardeur et sa hargne contre ce dernier.

Le fait d’adresser ses pamphlets à Sidya Touré, relève d’un acte de mauvaise éducation. Surtout pour un p’tit Farbou Tibou Kamara qui a bourlingué à Abidjan sans pourtant pu avoir un baccalauréat. Mais c’est en Guinée où il s’est trouvé la baraka de s’afficher comme un haut cadre, alors qu’il est le pédant.

On peut donc pourvoir féliciter et remercier alors Telly Touré, secrétaire général de la jeunesse de l’UFR pour avoir botté le Farba Tibou Kamara en pleine rue à Kaloum en vue de lui rendre quelques pièces de sa monnaie contre son leader Sidya Touré.

C’est en Guinée que ces êtres de rien, ayant passé plus de deux ans dans les chambres de l’hôtel ‘’Novotel’’dans le cadre de vendre son derrière à ceux-là qui le souhaitaient, qu’ils peuvent avoir de la promotion.

C’est surtout à l’opinion publique guinéenne que nous voulons informer de ce qui est Farba Tibou Kamara et bien de ses acolytes impliqués dans cette sordide affaire de pédérastie.

mais la règle d’or est que tous ceux qui vont opter  pour le hooliganisme dans les médias, finiront leur vie ailleurs où ils ne peuvent s’émerger. Le cas d’exil forcé du Farba Tibou Kamara et Mandjan Sidibé de la radio Planète FM est palpable et éloquent.

Mais, pour diffuser plus d’informations sur ce Farba, nous attendons des réactions contraires à ce que l’on a dit dans ces écrits.

Un farba est quelqu’un qui transporte les bagages des Gaoulohs ou Wolossos 

Facinet Bangoura

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus