Six Guinéens expulsés du Kenya pour trafic de drogue

Le Kenya a expulsé plus de 20 ressortissants étrangers pour des motifs liés au trafic de drogue, à la traite des êtres humains, au commerce de l’ivoire, à la pornographie, à la fraude de carte de crédit et au trafic d’armes, a indiqué ce vendredi la presse locale.

Les ressortissants étrangers ont été expulsés dans le cadre d’une longue opération d’une semaine qui est intervenue suite à l’attaque terroriste de l’Université de Garissa qui a fait au moins 148 morts.

Parmi les personnes expulsées, il y a notamment neuf Nigérians, six Guinéens, trois Ethiopiens, trois Allemands, deux Chinois et un Ukrainien.

‘’Beaucoup d’autres étrangers sont repérés dans différents commissariats de police et seront expulsées bientôt », a indiqué au quotidien The Standard, un haut responsable du gouvernement.

Il a indiqué que le gouvernement s’était lancé dans un exercice de déportation massive visant à débarrasser le pays des ressortissants étrangers impliqués dans diverses formes de criminalité organisée.

Selon une autre source, cette opération vise à soutenir la guerre contre le terrorisme puisque les fonds accumulés par la plupart de ces crimes organisés sont utilisés pour financer le terrorisme.

Afrinews

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus