Maroc: Le gaz tue trois ressortissantes subsahariennes (Photos)

Trois ressortissantes sénégalaises ont trouvé la mort, ce mardi 7 avril, à cause d’une fuite de gaz dans l’appartement qu’elles occupaient au quartier Al Firdaous.

Tout a commencé, apprend Actuconakry sur place, quand deux hommes et une femme se sont présentés devant les services de police de l’arrondissement Al Firdaous. Ils étaient venus faire part de leur inquiétude pour leurs voisins qui refusaient d’ouvrir à leurs amis dès sept heures du matin. Une fois sur place, les éléments de la police de Hay Hassani ont découvert trois corps inertes, ceux de trois jeunes femmes. La première constatation était déjà sans appel : il s’agit d’une asphyxie suite à l’inhalation de gaz butane. Surtout que, ajoutent nos sources sécuritaires, l’appartement était hermétiquement fermé et mal aéré, vu que toutes les fenêtres étaient fermées.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les trois victimes, dont le décès a été constaté par une médecin légiste et des éléments de la police scientifique et technique, sont de nationalité sénégalaise. Il s’agit de deux sœurs âgées respectivement de 32 et 35 ans. Quant à la troisième victime, l’enquête continue pour déterminer son âge et son identité complète.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus