Le maintien des jeunes filles vulnérables à l’école reste notre priorité selon les guinéennes d’Italie.

 

Malgré la distance, l’Association des Femmes Guinéennes d’Italie œuvre pour le maintien des jeunes filles vulnérables à l’école.Lisez plutôt l’entretien avec la secrétaire générale de cette structure.

Veuillez vous présenter aux fidèles lecteurs et lectrices de notre journal www.actuconakry.com?

Je suis Mme Koundia Aicha SYLLA, médiatrice culturelle et linguistique, Secrétaire générale de l’Association des femmes Guinéennes d’Italie (AFEGUI ) et L’ONG des Jeunes Pour l’Éducation des Jeunes Filles en Guinée

Le but essentiel avec la création de cette ONG reste la promotion socio-économique des femmes en guinée et en particulier l’insertion socio-économique des guinéennes vivant en Italie.

Depuis sa création l’AFEGUI sert de relais afin de permettre aux femmes l’amélioration de leur condition de vie.

Quelles sont les difficultés rencontrées par votre ONG  et les actes posés ?

Comme toute ONG naissante, les difficultés sont nombreuses, mais avec la volonté à profit, les guinéennes d’Italie parviennent à tant soit peu agir sur le terrain grâce aux bons offices de nos partenaires locaux et étrangers.

C’est l’occasion d’ailleurs de remercier les autorités régionales de Mamou pour leur soutien en notre faveur particulièrement lors du lancement des actions de notre projet ‘’PANE MIGRANTE en français PAIN MIGRANT dont les objectifs primaires sont de favoriser l’autosuffisance alimentaire et lutter contre l’exode rural dans la contrée.

-A l’actif, nous opérons tant soit peu à encadrer après financement des frais de scolarité annuelles pour 10 jeunes filles guinéennes vulnérables qui prenaient les chemins libérateurs de l’école pour la première fois en République de Guinée au compte de notre ONG dénommée :Des Jeunes Pour l’Éducation des Jeunes Filles en Guinée.

Certaines écoles sont assistées directement par notre ONG à l’intérieur du pays.

Celle-ci évolue essentiellement dans le domaine éducatif et elle a une vision de développement basée sur l’intégration effective de la jeune fille dans les activités socio-éducatives, culturelles et scientifiques de la République de Guinée.

A cet effet, elle a pour mission de :

  • Lutter contre l’analphabétisme de la jeune fille en République de Guinée ;
  • Créer un espace de rencontre, de concertation et de réflexion pour les jeunes filles ;
  • Servir de moyen légal pour les jeunes filles vis-à-vis des questions politiques, économiques et sociales du pays ;
  • Permettre une meilleure représentation des jeunes filles auprès des autorités politiques du pays ;
  • Promouvoir ses projets au près du gouvernement, des Institutions et des Organisations Internationales, des Missions Diplomatiques, des bailleurs de fonds des Sociétés et/ou des Entreprises Publiques / Privées / mixtes, des ONG Étrangères. De façon générale, elle vise à coordonner toutes les activités susceptibles d’améliorer le niveau intellectuel, culturel, social et le bien-être social de la Jeune Fille Guinéenne. Les objectifs spécifiques de l’OJEEG : C’est dans le but d’apporter notre modeste contribution pour le développement socio-économique de notre chère patrie, basé sur l’intégration effective des jeunes filles dans les activités socio-éducatives, culturelles et scientifiques en République de Guinée, que nous avons décidée de créer une organisation Non Gouvernementale dénommée : « ONG des Jeunes Pour l’Éducation des Jeunes Filles en Guinée ».

www.actuconakry.com : Quel message avez-vous pour la jeunesse guinéenne en cette période pré électorale ?

A la génération montante, la persévérance dans leurs domaines respectifs, l’entente, la cohésion sociale.

Eviter des petits esprits politiciens, la guinée est une et indivisible.

Que vivent les femmes pour que vive la Guinée.

Entretien réalisé par Papa Malick

Tel: de www.actuconakry.com: +224 622 56 56 67

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus