Burkina Faso : le tribunal militaire en charge de l’affaire Sankara

 

L’affaire Sankara prend une nouvelle tournure au Burkina Faso. Le dossier vient d’être confié à un juge du tribunal militaire qui mettra tout en œuvre afin de faire la lumière sur la mort de l’ex-Président Thomas Sankara.

Le souhait de la famille de Thomas Sankara va enfin être exaucé. Après plusieurs années de demandes sans satisfaction, le dossier sur la mort de Thomas Sankara est entre les mains d’un juge d’instruction qui va procéder aux enquêtes nécessaires afin que toute la lumière soit faite sur la mort de l’ancien Président du Burkina Faso.

Le dossier va donc repartir à l’instruction après que le Premier ministre Yacouba Isaac Zida ait donné l’ordre de poursuite à un juge du tribunal militaire. Comme le souhaite la famille, une expertise de la tombe de Thomas Sankara va être effectuée.

Le 15 octobre 1987, Thomas Sankara est assassiné lors d’un coup d’Etat organisé par Blaise Compaoré. Plusieurs jours plus tard, il est déclaré « décédé de mort naturelle » par un médecin militaire. Blaise Compaoré est chassé du pouvoir en octobre dernier après un soulèvement populaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus