A coyah des échauffourées signalés

 

Peu après le km36 sur la nationale Conakry-Kankan se trouve ce village Gomboya qui a été victime d’énorme déguerpissement suite aux travaux sur cet axe.

Après des mois, les populations victimes de ce déguerpissement attendent toujours leur dédommagement après tant de promesses.

Face à ce mutisme des autorités, les victimes prennent d’assaut l’axe ce matin pour se faire entendre.

Pendant qu’il est chaud dans la deuxième capitale(Kankan),coyah pête du plomb.

A quoi s’attendre enfin… !

Papa Malick Camara pour www.actuconakry.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus