Le drame survenu juste à la rentrée de Forecariah

Pour manque de visites techniques des véhicules, le non respect du code de routier et la négligence de nos service de sécurité, voici le drame survenu juste à la rentrée de Forecariah.

Il n’y a eu aucun mort. Mais l’apprenti chauffeur était gravement sans menace à sa vie. J’étais allé de Conakry à Pamelap ce jeudi, et je vous assure que la gendarmerie et la police guinéenne sont de véritables casse-têtes pour les usagers de la route. Elles sont de véritables éléments qui contribuent au calvaire de la route. De grands escrocs et arnaqueurs, ces gendarmes et policiers ne s’intéressent qu’à la collecte de 10000 francs sur ce tronçons, ignorant ainsi tout élément pouvant mettre la protection civile et la sécurité nationale en danger. Personnellement, je n’ai vu aucune réforme au niveau de ce service de calvaire, d’escroquerie, d’arnaquerie et de malheur. J’ai vraiment pitié des conducteurs de taxi et de camions dans notre pays, car ils sont les vraies victimes de ces gendarmes et policiers arnaqueurs et escrocs du pays. J’ai comme impression que tous ces services ont été mis en place pour empêcher le développement de la Guinée. Malheur sur malheur. Calvaire sur calvaire. Escroquerie sur escroquerie. La Guinée, notre pays a encore un long chemin.

Mohamed Pjd Camara

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus