Kaloum : Le Président Alpha Condé procède à la remise des équipements aux jeunes à Blue zone

« Il ne faut pas que la jeunesse se laisse manipuler, envoyer dans les rues. On peut manifester comme partout, mais on ne manifeste pas en lançant des pierres contre les policiers et les gendarmes ou en cassant des véhicules ou des maisons. Moi, j’ai été opposant depuis 40 ans je n’ai pas gouverné ce pays.

Donc, vous devez savoir si ce pays est à terre quels sont les gens qui sont responsables. Est-ce que vous allez vous laisser manipuler par ces mêmes personnes, descendre dans la rue, casser ? « Non, non c’est fini », répondent les jeunes. C’était au Bleu zone de Kaloum lors de la remise officielle de matériels et des équipements sportifs aux jeunes de Guinée engagés dans la riposte contre Ebola.

ls sont 2100 jeunes à être sélectionnés, déployés dans les quartiers de la ville pour sensibiliser les ménages. Et 8000 jeunes seront déployés à Conakry, Coyah, Dubreka et Forécariah pour la sensibilisation. Ce déploiement des jeunes a été rendu possible grâce à la mobilisation des partenaires notamment l’UNICEF qui ont proposé d’accompagner les jeunes de Guinée en les offrant des matériels sportifs composés de 6000 jeux de maillots, 6000 chaussures, des ballons, des sous-vêtements pour les entraineurs, des sifflets et autres objets. Ces équipements sportifs sont destinés aux équipes masculines et féminines de plusieurs localités du pays.

Content de ce geste, le Ministre de la jeunesse et de l’emploi jeunes a, au nom du gouvernement et du Chef de l’Etat remercié l’Unicef pour ce geste. Et pris l’engagement que ces équipements iront aux bénéficiaires et seront utilisés à bon escient par les jeunes.

Avant de prendre la parole, le Chef de l’Etat a été ovationné par des jeunes habillés en T-shirts blancs sur lesquels on pouvait lire : « Stop Ebola ».

Le Président de la République, Pr Alpha Condé a invité les jeunes de la capitale à s’impliquer dans la lutte contre Ebola en passant par la sensibilisation des uns et des autres mais aussi d’éviter d’être manipulés par les politiques.

« Donc, c’est votre rôle de faire en sorte que les gens comprennent que plus on va tôt à l’hôpital plus on a la chance de guérir. Une fois en contact accepter que les médecins viennent prendre votre température pendant les règles de 21 jours », a déclaré le Chef de l’Etat.

Et d’ajouter : « Vous devriez comprendre, on fait fumer du chanvre indien aux jeunes, on fait droguer des jeunes à Gnariwada pour les mettre dans les rues afin de faire la pagaille. Mais notre rôle en tant qu’homme politique ce n’est pas de dire est-ce que vous êtes prêts à mourir ? Non, c’est leur dire est-ce que vous êtes prêts à vous battre pour développer le pays ». Face à ces propos les jeunes répondent : Oui. Oui. Avant de poursuivre « Alors, commençons d’abord à vaincre Ebola. Si nous voulons que notre économie reparte que les investisseurs reviennent. Il faut vaincre Ebola ».

De nos jours, l’inquiétude du gouvernement est d’éradiquer le virus Ebola. Mais pour le Chef de l’Etat : « Beaucoup ne veulent pas qu’Ebola finisse et savent qu’Ebola met notre économie à terre. Ils savent que si Ebola finit la Guinée va repartir très vite. Donc, vous avez un rôle très important (la jeunesse), parce que c’est vous l’avenir de la Guinée. Si la Guinée va bien c’est vous la jeunesse qui va en profiter. Donc, il faut que vous soyez les véritables combattants. Nous allons vous accompagner. Nous avons ouvert des écoles, ils ont créé des rumeurs pour créer la réticence ».

« Ebola est une guerre et quand il y a la guerre tout le monde doit se mobiliser. Quand les gens sont patriotes ils oublient la politique et tout le monde se mobilise pour qu’on gagne la guerre. C’est ce qui se fait dans les autres pays. Mais, malheureusement ça ne se fait pas en Guinée. Vous devez tirer les leçons pour cela aussi. Nous vous faisons confiance ».

« Comme la majorité de la population est analphabète, il est très facile de les tromper. Il est extrêmement important que vous allez de maison en maison lorsque quelqu’un est malade, quelle que soit la cause vous lui demander d’accepter que les médecins viennent le consulter. Plus vous êtes vu tôt, plus vous avez les chances de guérir. Nous allons vous montrer une très belle image, la femme d’Obama, Madame Obama a reçu les femmes chez lui le 08 Mars à côté d’elle, une Guinéenne guérie d’Ebola comme symbole de la vie de la jeunesse guinéenne », a-t-il déclaré.

Et d’affirmer : « Cela a deux symboles. Le premier on peut guérir d’Ebola. Le deuxième quand on est en Guinée on est guéri. Quand on est guéri d’Ebola c’est comme quand on est guéri du paludisme. Par ailleurs, le Chef de l’Etat a fait un résumé sur les réticences enregistrées çà et là, notamment à Forécariah ».

« Nous pouvons arriver à zéro Ebola comme les autres pays où il y avait Ebola. Tout le monde nous accompagne, les Nations-Unies, nos partenaires. On dit le plus souvent si on te lave le dos il faut aussi te laver le ventre. Si donc les autres nous aident, si on ne va pas les décourager il faut que nous nous aidions nous-mêmes », a-t-il expliqué.

Reconnaissant le rôle important de sa jeunesse, le Chef de l’Etat a dit : « La jeunesse a un rôle extrêmement important. Nous sommes aujourd’hui à une phase très critique, nous devons vaincre Ebola avant la réunion de printemps de la banque mondiale et du fonds monétaire international par ce que cette réunion a pour but la relance de l’économie, mais nous pouvons le faire si nous arrivons à vaincre Ebola le plutôt possible. Ce qui est aussi extrêmement important beaucoup de gens ne comprenne pas Ebola, il y a les gens qui mentent que c’est le Pr Alpha Condé qui a apporté Ebola. Ce sont les blancs qui l’ont amené, les blancs viennent pour vous tuer etc. ».

« Tous unis contre Ebola, tous unis pour atteindre zéro Ebola le plus rapidement possible, tous unis pour combatte les rumeurs et les fausses informations, tous unis d’aller de maison en maison convaincre les gens de ne pas cacher les malades. Alors voilà ce que nous attendons de vous », a conclu le Président Alpha Condé.

Guinee24

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus