Martine Condé élue présidente de la Haute autorité de la communication (HAC)

 

L’ex-présidente du Conseil national de la communication (CNC), Martine Condé, a été élue mardi à la tête de la Haute autorité de la communication (HAC) de Guinée, l’organe qui remplace le défunt CNC pour un mandat de quatre ans.

Désignée par la présidence de la République, Martine Condé a été élue avec un score de 9 voix contre une pour son challenger, Ousmane Camara de l’Union des radios et télévisions privées de Guinée.

Peu après son élection, la nouvelle patronne de la HAC a appelé les professionnels de l’information à plus de solidarité.

Dans la foulée, elle a également promis de se battre pour faire de la HAC une institution respectée. ‘’C’est pourquoi je me battrai pour que nous ayons les moyens », a-t-elle indiqué.

La Haute autorité de la communication (HAC), institution constitutionnelle composée de 11 membres, va remplacer le Conseil national de la communication (CNC) créé dans les années 90 par le régime défunt que dirigeait, Lansana Conté, décédé en 2008.

Cet organe tant attendu, depuis quatre ans, a pour mission selon les textes, de garantir et d’assurer la liberté et la protection de la presse, ainsi que de tous les moyens de communication de masse dans le respect de la loi.

avec APA

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus