Sénégal : Dakar la ville qui bat tous les records de célibataires

Samedi prochain, l’amour sera célébré à travers le monde entier. A Dakar comme à l’intérieur du pays, l’on se prépare déjà à fêter la Saint-Valentin. Bien des couples la célèbreront à leur manière à travers le pays. Cependant, sur le territoire national, les couples se marient dans certaines localités plus que d’autres.

Kaffrine, terre du mariage

Même si la ferveur dans la célébration de la Saint Valentin reste plus marquée à Dakar, c’est à l’intérieur du pays que les couples vont plus au mariage. En effet, la plus grande proportion de mariés est notée au niveau de la région de Kaffrine avec un taux de marié de 61,8%. Kaffrine est suivi des régions de Kédougou 61,1%, de Kolda 59,3%, de Tambacounda 58,8%, de Diourbel 58,6% et de Louga 58,4%, révèle le dernier recensement démographique de l’Ansd.

Dakar, localité du célibat

Il renseigne que «les régions de Ziguinchor (40,5%) et de Dakar (46,2%) comptent les plus faibles proportions de personnes légalement mariées». Ce qui veut aussi dire que dans ces zones du pays, il y a plus de célibataires que de mariés. «Comme en 2002, la tendance observée chez les mariés s’est inversée chez les célibataires. En effet, la région de Ziguinchor (54,1%) et celle de Dakar (48,5%) comptent les proportions les plus importantes de personnes célibataires, tandis que les régions de Kaffrine (34,6%) et de Kédougou (35,8%) comptent les proportions les plus faibles», renseigne l’Ansd.

Les couples éclatent plus à Dakar

Dakar reste aussi en tête de ces zones du pays où, les unions se fissurent le plus souvent. «Les divorcés sont plus nombreux dans la région de Dakar (2,5%). Elle est suivie par les régions de Matam et Saint-Louis avec 1,5% chacune (identique à la moyenne nationale). La région de Sédhiou avec 0,5% enregistre la plus faible proportion de personnes divorcées suivie de Kédougou et Kaffrine avec 0,7% chacune», renseigne l’enquête.

Ziguinchor, terreau du veuvage

La région de Ziguinchor, reste, quant à elle, en tête d’une statistique pas vraiment heureuse. Le veuvage y est plus élevé. «Pour les veufs, la région de Ziguinchor se classe devant avec 4,1% suivie des régions de Kaolack (3,6%) et de Fatick (3,5%). La région de Tambacounda, avec 2,3%, comptabilise la plus faible proportion de veufs».(Avec .i24webnews.com)

Standard de www.actuconakry.com: +224 622 56 56 67

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus