Conakry : Que de gâchis ce matin à matoto

Dans la commune de Matoto précisément à Yimbayah le comportement de réticence des populations a provoqué une panique généralisée ce lundi au environ de 7h 00 GMT.
Tenez, selon un habitant domicilié non loin des lieux de l’incidence, l’interpellation d’un imam du quartier qui, dans un passé récent a hébergé des personnes malades d’Ebola et venant de la région forestière, est à la base de manifestation des jeunes du quartier.
« C’est au environ de 6 h du matin que des gens sont venu chercher notre imam sous prétexte qu’il est une personne contact. Quelque temps après, la nouvelle a envieillie tout le quartier et la foule est sortie pour bloquer la circulation et bruler des véhicules », nous a raconté M. Keita.
Notre interlocuteur a précisé que cette réticence s’explique par le refus catégorique de certains habitants qui ne veulent même pas entende parler de fièvre Ebola.
A rappeler que cette situation à créer un embouteillage gigantesque dans la ville de Conakry.
Tous les usagers qui se rendaient au centre ville de Kaloum ou au marché de Madian ont été obligés de rebrousser chemin et d’empreinter la route « Le Prince ».

Standard de www.actuconakry.com: +224 622 56 56 67

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus