PLAZA DIAMANT: « C’EST UNE CITÉ QUI VA SERVIR AUX NARCOTRAFIQUANTS », DIXIT L’HONORABLE OUSMANE GAOUAL DIALLO

Mercredi 4 février 2015, a eu lieu à Kipé (commune de Ratoma), la cérémonie d’ouverture de la plus grande œuvre infrastructurelle du pays, la cité internationale PLAZA diamant. Depuis, les commentaires partent dans tous les sens, surtout dans la classe politique guinéenne, où les avis restent partagés sur la nécessité de la réalisation de cette cité.

Si pour certains, la mouvance présidentielle notamment, cette œuvre est une panacée pour le désengorgement et l’urbanisation progressive de la capitale, d’autres pensent le contraire, en ayant pour argument l’impact écologique de cet emplacement, mais aussi le coup trop élevé des habitations en location ou vente. Lors d’une émission sur les ondes d’une radio privée de la place, l’honorable Ousmane Gaoual Diallo de l’UFDG estime que cette infrastructure n’est en aucun cas à la portée du fonctionnaire guinéen, qui a de la peine a avoir 300 dollars par mois. « C’est une cité qui va certainement servir aux narcotrafiquants, qui sont capables de sortir des centaines de milliers de dollars de leur poche, pour acheter un appartement cash ». a-t-il confié dans l’émission. Connu pour son non usage de la langue de bois, Mr Diallo insiste « dans les autres pays à côté, on y construit des HLM (habitations à loyer modéré), pour permettre aux fonctionnaires d’être à la longue des propriétaires de maisons, mais la cité PLAZA diamant est une cité pour narcotrafiquants et des personnalités étrangères ». Il faut rappeler que ce sont des habitations excessivement chères pour le citoyen guinéen, entre 350 mille et 1 million de dollars. Tout de même, faudrait que notre cher honorable ait les preuves de ses propos.

Macka Balde

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus