Labé : Après les échauffourées, un calme précaire

Après deux jours de tension vive,la ville de karamoko Alpha mo Labé renoue avec un calme dit précaire constate- t-on ce mercredi après midi.

Selon les informations recueillies sur place,c’est l’arrestation de Bachir Koula,le président du comité consultatif de la commune urbaine dans la soirée d’hier qui a voulu créer des échauffourées ce matin.

Cependant, des patrouilles mixtes sont signalées partout pour disperser des regroupements qui commencèrent à se former.

Même si certaines écoles sont ouvertes dans des conditions difficiles, cependant, le marché central reste pour le moment fermé en guise de soutien aux personnes arrêtées.

Par ailleurs l’hôpital régional consacre un minimum de service et cela est dû à la visite malheureuse des forces de l’ordre dans le principal service sanitaire de la région où infirmiers et médecins n’ont pas été épargnés des tracasseries même les patients selon quelques témoins.

Aux dernières nouvelles, les négociations sont en cours pour libérer les personnes arrêtées lors des deux jours de tension grâce à l’appel au calme lancé par les leaders de la société civile.

Fatoumata Dalanda Bah, Correspondante régionale au Foutah

Pour la Rédaction : +224 622 56 56 67

 

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus