Guinée : Les difficultés de mobilisation de l’UFDG. Cellou Dalen Diallo contrarié ?

Les deux derniers meetings de l’opposition républicaine sur l’esplanade du stade du 28 septembre et au stade de Bonfi, respectivement les 7 et 22 janvier 2015, révèlent de grands malaises au sein de l’UFDG. Cela se traduit désormais par l’incapacité de Cellou Dalein Diallo à mobiliser les militants de son parti. Le 7 janvier, l’homme a été obligé de transgresser la loi, en sortant de sa maison pour aller drainer les badauds de l’axe Bembeto-Causa pour l’esplanade. Ce qui devrait être un meeting, s’est transformé en une marche et ses militants ont payé le lourd tribut. Le 22 janvier dernier sans pouvoir faire recours à la même démarche, Cellou Dalein n’a pas pu se démarquer par la présence massive de ses militants au stade de Bonfi.

Désormais, c’est son allié politique l’UFR, qu’on avait dit n’avoir plus de militants qui sauve l’opposition et qui rempli les meetings. C’est la résurrection de ce parti. L’UFR arrive à le démontrer et de la manière la plus éloquente.

Est-ce un déclique à l’UFDG ? Les militants sont-ils fatigués  d’être bastonnés, arrêtés, voir même tués à chaque manifestation? Cellou Delain Diallo, est-il en train de perdre le leadership au sein de cette formation ? C’est le malaise au sein du parti.   L’annonce du meeting de Bonfi, n’a fait ni chaud ni froid aux commerçants et petits banabanas du marché Madina, qui ont l’habitude de fermer les commerces et arrêter tout, lors ce qu’il s’agit des manifestations de l’opposition.

La vrai raison est que l’homme est contrarié.Il ne fait plus l’unanimité, il n’est d’ailleurs plus légitime pour refus d’organiser le congrès du parti. Personne n’y croit plus à son argument principal qui est de stigmatiser sa communauté et de se placer comme son unique défenseur. Plusieurs cadres de ce parti ne croient plus en cet argument et estime qu’il isole, éloigne le candidat du consensus et le parti du vrai combat. Pour d’autres,CellouDalein n’a pas cette hargne et vigueur d’affronter Alpha Condé en 2015 et le battre.

L’homme ne peut plus objectivement rassembler au sein même de l’UFDG.Beaucoup sont dans le parti pas pour Cellou Dalein, mais pour des raisons ethniques et ne pas se faire renier par la communauté.   Si non, les limites de Cellou Dalein Diallo sont déjà connues et vues de tous.

L’UFDG aujourd’hui est-elle capable de gagner avec CellouDalein Diallo ? Laplupart des militants et responsables n’y crois plus. L’homme et resté lui-même, il est resté fermé, ne répondant qu’aux critères de sa communauté et nom à ceux du peuple de Guinée. C’est pourquoi pour des observateurs, son parti continuera à attendre le soutien des autres communautés sans jamais l’avoir.

Ainsi, cette situation de malaise risque de pousser plusieurs cadres de l’UFDG, ne se retrouvant pas dans le combat que même et prône CellouDalein, à s’éloigner et d’abandonner le parti. Sa position de deuxième force politique du pays commence t-elle à vaciller ?

Amadou Diallo pour www.actuconakry.com

Standard : +224 622 56 56 67

E-mail : actuconakry@gmail.com

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus