Les dessous d’une tournée du ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation à l’intérieur du pays.

Depuis la déclaration de la maladie Ebola en Guinée le 21 mars 2014 par la Guinée, le gouvernement guinéen et ses partenaires se sont mis à pied d’œuvre pour rompre la chaine de contamination.
C’est dans cet ordre d’idée que le Chef de l’Etat a déployé tous les membres du gouvernement dans les 33 préfectures pour renforcer la sensibilisation.
Pour la zone de Kérouané, c’est le ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation qui en est le parrain. Dr Ibrahima Kourouma a pour cette deuxième visite dans la localité, visité les 7 sous préfectures de Kérouané pour passer les messages de sensibilisation sur la maladie Ebola. Mais la particularité dans cette visite, est que le ministre en compagnie des autorités préfectorales, a dans chaque sous préfecture et la commune urbaine demandé à tous les enseignants de s’impliquer dans la sensibilisation porte à porte dans Kérouané pour que l’ouverture des classes puisse voir jour le plutôt que possible.
Dans la sous préfecture de Linko à 47 km de Kérouané, les sages ont fait savoir leurs préoccupations au ministre que les enfants de la localités sont obligés de faire 80 km (distance entre Linko et Damaro) ou 65 km environ ( distance entre Linko-Komodou) pour faire leur examen d’entré au collège.
« Impossible » rétorque le ministre, avant d’assurer la communauté de Linko en ces termes « je vous le garantie que l’ouverture prochaine, la sous préfecture sera doté d’une classe de 7ème année pour permettre aux enfants de poursuivre leur études et ensuite d’un centre d’examen. Personne n’ira à 80 km pour faire son examen. C’est fini ». Plusieurs problèmes dans le domaine de l’éducation dans les autres sous préfectures et villages ont été mis à la connaissance du ministre. Certains ont été résolu sur place et d’autre attendrons la rentrée pour qu’une mission se rendre sur le terrain, affirme le ministre.
A retenir qu’à la date du 13 décembre 2014, le foyer de Kérouané avait un total de 193 malades suspects transférés aux Centres de Traitement ; 192 d’entre eux sont testés ; 129 sont confirmés positifs ; 49 sont guéris ; 76 sont décédés ; 4 sont sous traitement ; et 63 sont non cas. Et le cumul des contacts à suivre est de 82 dans tout Kérouané.

Actuconakry.com

Tel: +224) 622 56 56 67

E-mail : actuconakry@gmail.com

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus