Le ras-le-bol des travailleurs de la SOTRAGUI.(Société des Transports de Guinée)

Les travailleurs de la SOTRAGUI continuent d’exprimer leur mécontentement quant à la dégradation manifeste de leurs conditions de travail et de vie.

La goûte d’eau qui aurait fait déborder le vase si rien n’est fait, leur revendication par la voix de leur syndicat, porte sur la réclamation, sans succès, par les travailleurs en cette fin d’année, d’une gratification promise par la Direction Générale..

Au nombre de 859 employés, les travailleurs mécontents toucheraient mensuellement entre 650.000 et 750.000 francs guinéens comme salaires et primes confondues, alors que les salaires des cadres de l’administration de la société varierait de trois à quatre millions. Ce qui constituerait un motif de frustration.

A en croire d’autres sources témoins oculaires de la scène, les riverains du siège de la SOTRAGUI auraient assisté à un véritable spectacle désolant et émouvant, alors que les travailleurs de la société scandaient des menaces et slogans hostiles à leurs responsables, et jurent les mêmes propos au Ministre des Transports.

Il se murmure cependant dans les locaux de la SOTRAGUI que des éléments de la même famille que Dr Makalé dont le Directeur chargé des ressources humaines Mohamed Lamine Traoré (son jeune frère de lait) et d’autres protégés , auraient brutalement, spectaculairement et outrancièrement changé de train de vie, ne passant plus trois mois avec une voiture, alors qu’en arrivant à la SOTRAGUI, ses conditions de vie étaient toutes autres.

Les menaces des travailleurs de la SOTRAGUI seraient consécutive à la non matérialisation d’une kyrielle de promesses..

A la SOTRAGUI, sur près d’une centaine de bus, seulement 43 seraient actuellement dans un état plus ou moins acceptable et fonctionnels, avec une recette journalière globale estimée à 90 millions de francs guinéens.

Quelle sera la suite de cette énième crise à la Société des Transports en Guinée ?

Bien malin saurait le dire

Sidimé Alpha Kabinet pour www.actuconakry.com: Tel: +224 622 56 56 67

E-mail : actuconakry.com

 

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus